Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Elles sont enfin arrivées

0

Elles sont enfin arrivées : signe que le printemps est plus qu’une date au calendrier, les grandes oies blanches sont retour, nous donnant espoir de jours plus doux et de verdure.

Normand Gagnon en croqué des centaines, ce qui lui a inspiré ce petit poème.

Les oies étaient là ce matin

Donne-moi la main

Longeons le ruisseau qui traverse la pinède

Jusqu’au fleuve

Où nous pourrons célébrer avec elles

Les grands bonheurs retrouvés

[nggallery id=37]


Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse