Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Jack Layton 1950-2011

0

Jack Layton est décédé, ce matin, 22 août, après un long combat contre le cancer. La classe politique de toutes allégeances a été unanime à rendre hommage à cet homme qui faisait de la politique « autrement ». M. Layton a dû se retirer fin juillet de ses fonctions de chef du NPD pour combattre un nouveau cancer, dont il n’a pas précisé la nature. Il avait alors confié la direction intérimaire du parti à Nycole Turmel, tout en affirmant vouloir revenir aux commandes du NPD à la rentrée parlementaire, en septembre.

 Québécois d’origine, Jack Layton est né dans une famille très impliquée en politique ; son père a été ministre dans le gouvernement Mulroney. Chef du NPD depuis 2003, il avait bouleversé l’échiquier politique lors de l’élection du 2 mai dernier, menant ses troupes au poste d’opposition officielle à la Chambre des Communes. On se rappellera que cet homme de convictions avait maintenu le gouvernement de Paul Martin en place en échange d’un investissement de plusieurs milliards consacrés au logement social pour les plus démunis.

« C’était un optimiste, déterminé, aux valeurs sociales profondément ancrées, qui aura réalisé son rêve avant sa mort prématurée », a dit ce matin Jean Charest. « Je déplore la perte d’un ami, quelqu’un qui avait un engagement authentique envers la justice sociale », a pour sa part dit Bob Rae, chef intérimaire du Parti Libéral du Canada.

Le premier ministre Stephen Harper a déclaré être profondément attristé de la mort de Jack Layton. « Je suis attristé du décès de Jack Layton, dont je tiens à saluer la contribution à la vie publique canadienne. Il ne reculait jamais devant un combat comme il l’a démontré ces derniers mois. Nous le regretterons tous. »

L’HÉRITAGE DE JACK LAYTON, UN HOMME INTÈGRE

Jonathan Tremblay

Rejoint quelques heures après l’annonce du décès de Jack Layton, Jonathan Tremblay, député NPD pour la circonscription de Montmorency-Charlevoix et Haute-Côte-Nord a déclaré : « Jack Layton a été une inspiration et un modèle pour une nouvelle génération de politiciens, un homme de passion, de convictions et de cœur. Je crois bien qu’il est le seul qui ait jamais parlé d’amour en politique. Toujours positif, il ne se départissait jamais de son sourire et ses contacts avec les gens étaient très chaleureux. Inspiré par lui, le caucus du NPD continuera dans la même veine et relèvera les défis d’un parti d’opposition soudé et proche des gens. Son parti multiethnique va amener du renouveau au pays »


Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse