La première ministre Marois annonce une importante subvention à la municipalité de Saint-Pierre

0

La première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, en présence du maire de Saint-Pierre, M. Jacques Trudel, lors de l’annonce d’une subvention à la municipalité de Saint-Pierre, le 10 décembre.

Lors d’une conférence de presse tenue le 10 décembre à Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans, la première ministre du Québec et députée du comté de Charlevoix-Côte-de Beaupré-(Île-d’Orléans), Mme Pauline Marois, annonçait que la municipalité de Saint-Pierre bénéficiera d’une aide financière pouvant s’élever à 476 460$, nécessaire à la réfection des conduites d’eaux usées du secteur La Seigneurie.

Cette contribution provient du Programme d’infrastructures Québec – Municipalités (PIQM, volet 1,5) qui dispose d’une enveloppe de 462 millions pour l’ensemble du Québec. Le PIQM «vise à permettre aux municipalités de réaliser des travaux de construction, de réfection ou d’agrandissement d’infrastructures d’eau potable et d’eaux usées de même que des travaux de réhabilitation ou de remplacement de conduites de distribution d’eau potable et d’égouts prioritaires». Rappelons que le Plan québécois des infrastructures donne priorité au maintien des actifs en bon état. Le projet de Saint-Pierre s’inscrit donc parfaitement à l’intérieur de ces objectifs puisqu’il s’agit ici du remplacement du réseau actuel vétuste de collecte des eaux usées et de la séparation des eaux pluviales de ce secteur.

Madame Marois nous a précisé que les restrictions budgétaires actuelles et, conséquemment, les retards dans la réalisation de certains travaux d’infrastructures au Québec ne vont pas toucher cette catégorie de projets qui visent la santé de la population et la protection de l’environnement.

Au cours de l’allocution où il a fait savoir sa grande satisfaction face à cet indispensable support financier, le maire de Saint-Pierre, Jacques Trudel, n’en a pas moins rappelé un autre besoin de ce type à combler pour le secteur de la Côte-du-Pont; à la suite de quoi la première ministre l’a invité à soumettre un nouveau projet qui recevra, dit-elle, toute l’attention nécessaire. Ce nouveau projet, encore à l’étape de l’élaboration, nous dit le directeur de la municipalité de Saint-Pierre, M. Gérard Cossette, devrait offrir un service de collecte et de traitement des eaux usées dans cette portion du territoire longeant la route Prévost et la Côte-du-Pont.

Les travaux pour lesquels la subvention a été accordée seront entrepris au printemps et devraient être exécutés avant l’hiver 2013.


Partager.

A propos de l'auteur

Normand Gagnon

Laissez une réponse