Remise de la médaille de l’Assemblée nationale à quatre Orléanaises et Orléanais

1

 

Mme Pauline Marois, première ministre du Québec, a remis des médailles de l'Assemblée Nationale à M. l'abbé Raymond Létourneau, Mme Andrée marchand, M. Armand Ferland et Mme Hélène Bayard. PHOTO YVAN RANCOURT

Mme Pauline Marois, première ministre du Québec, a remis des médailles de l’Assemblée Nationale à M. l’abbé Raymond Létourneau, Mme Andrée Marchand, M. Armand Ferland et Mme Hélène Bayard.      PHOTO YVAN RANCOURT

La première ministre du Québec et députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, Pauline Marois, a remis, aujourd’hui, douze Médailles de l’Assemblée nationale à des citoyennes et des citoyens de sa circonscription lors d’une cérémonie tenue à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale.

Il s’agit d’une première cérémonie visant à honorer des personnalités de la circonscription de Charlevoix–Côte-de-Beaupré qui se sont démarquées par leur implication dans leur communauté. Toutes les candidatures soumises ont été parrainées par un organisme à but non lucratif de la circonscription. Voici la liste des personnes honorées :

Mme Hélène Bayard
Depuis plus de trente ans, elle travaille à la mise en valeur du patrimoine et de la culture de l’île d’Orléans, d’abord en fondant le théâtre Paul-Hébert, puis en créant une entreprise faisant la promotion de ses attraits. Par la suite, elle s’engage au sein du journal Autour de l’île jusqu’à en devenir rédactrice en chef. Sous sa gouverne, la publication se modernise et devient une référence des médias écrits communautaires au Québec.

M. Jean-Marc Bellavance
M.Bellavance a toujours été reconnu par ses collègues et par ses clients pour sa grande rigueur et son professionnalisme.C’est en développant des relations significatives auprès des gens vivant avec une déficience intellectuelle et avec chacune des personnes qu’il devait aider qu’il s’est dépassé. C’est d’ailleurs dans ce contexte qu’il a été sensibilisé au syndrome de Prader-Willi, une maladie congénitale dont résultent l’obésité morbide et la déficience intellectuelle. En travaillant avec une personne atteinte de ce syndrome, M.Bellavance a développé une expertise en la matière. Il est devenu une référence et a ainsi contribué à la création et à la mise en place d’un service spécialisé afin de desservir cette clientèle.

M. Lawrence Cassista
M.Cassista a travaillé chez Abitibi-Consolidated pendant 39 ans. Réélu pour effectuer un quatrième mandat comme conseiller municipal de Saint-Joachim, il est un citoyen très impliqué, que ce soit comme animateur de son club social, comme fier représentant de la Côte-de-Beaupré dans l’organisation du Carnaval de Québec, ou comme bâtisseur et artisan de la télé communautaire. Depuis 20 ans, M.Cassista est également membre du conseil d’administrationdu Festival de l’Oie des Neiges de Saint-Joachim. Il en est le président depuis quatre ans.

M. Armand Ferland
Ancien maire de Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans, membre émérite du Club Rotary Québec-Est, il est également membre du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de L’Île-d’Orléans depuis 25 ans.Il en est aujourd’hui le président. De son engagement ressort une forte fibre entrepreneuriale qui lui a permis d’agir comme bougie d’allumage pourde nombreux projets, notamment en mettant sur pied une table de concertation pour un développement économique plus concerté. De nombreux projets sont issus de son engagement.

M. Serge Gauthier
M.Gauthier est une personne incontournable en ce qui concerne la vie intellectuelle et le développement de la connaissance historique dans Charlevoix. Formé en ethnologie et en théologie, il est directeur des Éditions Charlevoix et fondateur de la Revue d’histoire de Charlevoix en plus d’être l’auteur de plus de 300 articles parus dans des publications régionales ou nationales. Prolifique, il a également publié une vingtaine d’ouvrages sur l’histoire et le patrimoine.

M. Maurice Lavoie
Il est le fondateur de «Cancer run», une randonnée en moto au profit de la fondation Les Mains de l’espoir, à laquelle il a remis près de 50000$. Atteint d’un cancer, mais aujourd’hui en rémission, M.Lavoie a été contraint d’abandonner son emploi de concasseur dans une carrière de pierres. Il décide alors de se consacrer à sensibiliser ses concitoyens à la cause du cancer et à soutenir les personnes atteintes ainsi que leurs proches. Père d’une jeune femme autiste, il transfère, en 2009, les profits de ses activités au Fonds santé enfants-ados. Soutenu par la Fondation Hôpital deBaie-Saint-Paul, M.Lavoie a recueilli plus de 80000$pour les enfants atteints de déficience intellectuelle ou d’un trouble envahissant du développement.

L’abbé Raymond Létourneau
Ordonné prêtre en 1963, l’abbé Létourneau s’est toujours démarqué par sa passion et l’énergie qu’il met au service de la mise en valeur du patrimoine de l’île d’Orléans. Depuis 1991, il se dévoue corps et âme à la sauvegarde du Manoir Mauvide-Genest. Cette œuvre philanthropique démontre bien l’amour qu’il a pour son île, sonhistoire et ses habitants.

Mme Andrée Marchand
Travaillant dans le milieu de l’éducation, elle s’est impliquée bénévolement pour offrir de l’aide aux familles en difficulté et développer les arts et les loisirs dans son milieu. MmeMarchand est une administratrice chevronnée, qui a participé à l’établissement de plusieurs institutions économiques, touristiques, culturelles et politiques de l’île d’Orléans. Aujourd’hui, Mme Marchand participe activement à deux projets d’importance: la requalification de l’entrée de l’île et l’étude de faisabilité d’aménagements cyclables sur l’île.

M. David Savard-Gagnon
En septembre dernier, M.Savard-Gagnon est devenu une source de fierté et d’inspiration pour tout le Québec en étant le premier Québécois à remporter le marathon de Montréal. Bien connu des gens de Charlevoix, il s’implique particulièrement dans le grand Rendez-vous de la santé à Baie-Saint-Paul, activité marquant le mois de l’activité physique au Québec.

Germain Tremblay
Maire de la municipalité deSaint-Ferréol-les-Neiges pendant vingt ans, M.Tremblay est docteur en géologie de la Faculté des Sciences de Paris et a été professeur au département de géographie à l’Université Laval de 1968 à 2004. À titre d’élu municipal, il compte parmi ses réalisations la mise en place d’un nouveau réseau de distribution d’eau potable et la constructiond’un gymnase à l’école Caps-des-Neiges. Il fut aussi l’un des artisans du succès de la Coupe du monde de vélo de montagne au Mont-Sainte-Anne.

M. Rosaire Tremblay
Depuis plus de 30 ans, ce géographe originaire de Saint-Hilarion œuvre à la mise en valeur du patrimoine bâti et de l’histoire de Charlevoix et de Baie-Saint-Paul. À titre de cofondateur du Centre d’archives régional de Charlevoix, il a veillé à l’installation de plus de 50plaques commémoratives et monuments historiques dans la région. Cet amoureux de l’art a mis sur pied le circuit des grands peintres de l’art canadien qui rend hommage aux maîtres ayantmarqué l’histoire culturelle de Charlevoix. Il a également publié deux ouvrages historiques remarquables, soit Baie Saint-Paul, de génération en génération, et Charlevoix, des secrets bien gardés.

M. Yvon Tremblay
Après des études à l’École nationale d’administration à Paris, il devient président-directeur général de l’Office de planification et de développement du Québec. À l’origine du premier plan d’aménagement du territoire québécois, il a pavé la voie à l’adoption de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme puis de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles. Il a également été à l’origine de la grande Mission d’aménagement de Charlevoix. Ces orientations ont notamment donné naissance àla station du Massif de Petite-Rivière-Saint-François,au sauvetage de la station du Mont Grand-Fonds,aumusée Laure-Conan à La Malbaie,au Centre d’art de Baie-Saint-Paul,aux Palissades, ainsi qu’à la création du premier groupement forestier au Québec.

 

 

 

 


Partager.

A propos de l'auteur

Pierre Shaienks

Retraité du monde de l’assurance et bénévole au Camp Saint-François de l’île d’Orléans durant plus de 20 ans, Pierre est impliqué au journal depuis de nombreuses années.

Un commentaire

Laissez une réponse