Des pèlerins de passage à Saint-Jean

0

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 7 juin dernier, un groupe de 20 pèlerins relevait le défi de parcourir, beau temps, mauvais temps, le trajet de 300 kilomètres reliant le sanctuaire de Beauvoir (Sherbrooke) à celui de Sainte-Anne-de-Beaupré, en incluant le contour de l’île d’Orléans. Quatre autres marcheurs se sont joints à ce groupe pour le tronçon du contour de l’île.

Le 17 juin, 24 pèlerins faisaient escale au Centre communautaire de Saint-Jean. Nous avions répondu positivement à l’invitation de la municipalité et avions offert à deux de ces marcheuses l’opportunité de prendre une bonne douche avant de passer une autre nuit à dormir sur le dur, dans leur sac de couchage. C’est avec grand plaisir que nous avons fait connaissance avec Andréa et Doris, l’une, résidente de Cacouna et l’autre, de Saint-Joseph-de-Beauce, et les avons accueillies. Heureuses de leur exploit, il ne leur restait que trois jours de marche pour atteindre la destination fixée, soit le sanctuaire de Sainte-Anne-de Beaupré. Elles appréciaient particulièrement cette présente étape qui leur permettait de découvrir l’île d’Orléans et ses multiples facettes. S’il est vrai que les adeptes de la marche sont de plus en plus nombreux, leurs motivations s’avèrent multiples: sac au dos, ils laissent derrière soi tout confort, partent à l’aventure à la rencontre de la nature, des autres et… de soi.

Il est fort probable que de nouvelles occasions seront offertes aux citoyens de l’île d’accueillir à nouveau des pèlerins qui découvriront pas à pas l’île d’Orléans. Il s’avère important de les accueillir chez soi et d’être parmi celles et ceux qui contribueront à faire de leur aventure une belle expérience humaine.

Gilles Servant


Partager.

A propos de l'auteur

Sylvain Delisle

Concepteur et administrateur du site web depuis sa création, Sylvain est devenu rédacteur en chef en juillet 2014

Laissez une réponse