La municipalité de Saint-Laurent abandonne son projet d’enfouissement des fils au coeur du village

2
© Sylvain Delisle

© Sylvain Delisle

Lors de la réunion régulière du conseil municipal de Saint-Laurent tenue le 4 août 2014, le maire Yves Coulombe annonçait que le « conseil n’irait pas de l’avant avec le référendum et qu’il laisse tomber le projet d’enfouissement des fils au coeur du village [et qu’on peut considérer]le projet enterré ».

Rappelons que le règlement (551-2014) avait été adopté par le conseil le 22 juillet dernier. Ce dernier s’intitulait « Règlement […] décrétant des travaux d’enfouissement des réseaux câblés sur une distance de 945 mètres entre les numéros civiques 1426 et 1704 du chemin Royal, et un emprunt de 2 720 000 $. » Rappelons également qu’un scrutin référendaire était nécessaire à l’adoption du règlement compte tenu du nombre de signatures au registre, soit 286, alors que le minimum requis était de 158 signatures.

Parmi les motifs invoqués pour justifier l’abandon du projet d’enfouissement des fils, notons qu’à la lumière du nombre de signataires demandant un référendum, le projet ne semble pas recueillir l’assentiment de la population; de plus, la tenue d’un référendum, à cause des délais qu’il implique, aurait pour effet retarder indûment les travaux d’ingénierie liés au projet de collecte et de traitement des eaux usées, ces deux projets étant techniquement intimement liés.

Pour plus de détails, vous pouvez visionner la séance du conseil municipal du 4 août.


Partager.

A propos de l'auteur

Normand Gagnon

2 commentaires

  1. Gaétane Chabot sur

    Bonjour,
    Je ne pense pas que tous les membres du conseil municipal étaient pour ce projet. Ce qui n’aide pas du tout à sa réalisation. En fait, cela aurait dû être réalisé il y a une dizaine d’années lorsque les subventions étaient au rendez-vous. Malheureusement le projet a été mal vendu ou pas du tout. Contre le matin et pour le soir quant à M. le maire à la télé! C’est désolant pour le coeur du village et l’ensemble de la municipalité, mais c’est vrai que cela peut coûter cher et que certains ne peuvent assumer ces frais aujourd’hui. Mais ce ne sont pas nécessairement ceux qui signent le registre. Les valeurs ne sont pas les mêmes pour tous. Gaétane Chabot:)

  2. Richard Daigle sur

    Je trouve cela désolant pour le village de St-Laurent. L’enfouissement des fils a été fait à St-Pierre il y a quelques années … Le cœur du village ne s’en porte que mieux visuellement !

Laissez une réponse