Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

La courtepointière : une belle contribution à notre patrimoine vivant

2

L’ile d’Orléans se distingue surtout, au Québec, par son patrimoine bâti, comptant à ce jour plus de 600 bâtiments historiques reconnus pour leur grande valeur patrimoniale, selon le site touristique officiel de l’île. Mais l’île, c’est encore plus que le bâti! Elle est aussi un riche foyer de notre patrimoine immatériel ou vivant. Ma mère, qui passait ses longues soirées d’hiver à la confection de courtepointes et de tapis nattés pendant qu’on s’affairait à nos devoirs, était loin de s’imaginer que son savoir-faire traditionnel serait aujourd’hui désigné comme faisant partie du patrimoine culturel immatériel.

En effet, une grande partie des richesses collectives du patrimoine vivant au Québec se présente sous la forme d’activités artisanales, dont, notamment, l’artisanat textile et culinaire. Ce sont diverses pratiques et connaissances, transmises de génération en génération, le plus souvent par la parole et le geste, permettant aux générations suivantes de bénéficier des biens et des enseignements qui en résultent. Il nous appartient à tous de faire connaître, de mettre en valeur et de sauvegarder ce patrimoine immatériel.

Madame Jacqueline Pruneau-Labbé, en qualité de courtepointière et de cuisinière comme bien d’autres femmes de l’île, figure parmi nos porteuses de mémoire du savoir-faire traditionnel québécois. Elle a généreusement accepté de nous livrer sur vidéo ses pratiques et ses connaissances héritées des générations précédentes mais empreintes de sa touche bien personnelle.

Dyane Adam


Partager.

A propos de l'auteur

Sylvain Delisle

Concepteur et administrateur du site web depuis sa création, Sylvain est devenu rédacteur en chef en juillet 2014

2 commentaires

  1. Félicitations à Mme Labbé pour son beau travail et merci à Dyane Adam et à Autour de l’île de nous avoir présenté cette personne inspirante!

    Louise Delisle, Saint-François
    Cercle des fermières de Saint-Jean, île d’Orléans

  2. Lucie Legault sur

    Nous avons eu le plaisir de rencontrer cette merveilleuse femme dès plus inspirante qui nous a d’ailleurs offert de généreux morceaux de son fameux roulé aux framboises. Elle fut si inspirante que nous avons confectionné un tapis langue de chat selon son modèle.

Laissez une réponse