Claude Plante

3

Il était une fois sur l’île…au temps où à peu près tous ses habitants pratiquaient le piégeage des bêtes sauvages, nuisibles aux cultures, à la basse-cour et aux animaux domestiques. Aujourd’hui, nous comptons à peine deux trappeurs résidant à l’île. Pourtant, lorsqu’il y a surpopulation d’une espèce, le risque de maladies et d’épidémie comme la rage augmente considérablement, sans mentionner les pertes en récoltes, d’où l’importance de gérer l’équilibre des populations grâce au piégeage.

Venez rencontrer l’un des seuls trappeurs résidant de l’île, monsieur Claude Plante, de Saint-François. Un véritable passionné de la nature et de la faune, Claude nous fait découvrir un métier oublié par plusieurs, mais combien essentiel à la gestion de notre territoire agricole.

Dyane Adam


Partager.

A propos de l'auteur

Sylvain Delisle

Concepteur et administrateur du site web depuis sa création, Sylvain est devenu rédacteur en chef en juillet 2014

3 commentaires

  1. Content d’apprendre que nous sommes pas les seuls trappeurs de coyotes sur l’ïle. Pour l’ourse, nous l’avions photographier à l’automne 2013 a Ste-Famille.
    Bonne saison 2014

Laissez une réponse