Grand projet pour Cassis Monna & filles

1

CCP_6710

C’est en partageant leur réussite sur les plans local et international que Catherine et Anne Monna expriment leur joie de voir leur entreprise se démarquer et prendre de l’expansion. Elles soulignent tout d’abord l’obtention de deux médailles en 2014 et elles expliquent la nécessité d’agrandir leurs infrastructures non seulement pour accueillir les visiteurs, mais aussi pour la fabrication de leurs produits dérivés du cassis.

Parlons d’abord du couronnement de leur crème de cassis qui a obtenu la médaille d’argent « Outstanding » au concours International Wine & Spirit Competition 2014, en Angleterre, et la médaille d’or à l’International Spirits Award, en Allemagne. Ces concours sont parmi les plus importants dans le monde, ce qu’elles considèrent comme un honneur et qui leur confirme que l’entreprise peut se lancer dans de plus grands projets.

Si, avec leur père, elles ont dû se rendre à l’évidence qu’il fallait voir plus grand, c’est surtout parce qu’il y avait des problématiques à résoudre. Les plants de cassis s’étendant maintenant sur 15 hectares nécessitent l’agrandissement de la cuverie qui sera installée derrière la grange ancestrale. La grange sera aussi mise en valeur et rénovée; on y retrouvera, au rez-de-chaussée, la salle d’embouteillage avec la cuisine de transformation alimentaire et un espace pour recevoir le public. À l’étage supérieur, une salle de projection modulable sera accessible à des groupes pour différents événements.

L’économusée actuel fera peau neuve avec l’ajout d’une nouvelle structure sculpturale et attractive et on aura accès à la cave à vin par un grand escalier. Le tout sera agrandi, de sorte que le restaurant-terrasse de 40 places se retrouvera le long du bâtiment, à l’arrière. La boutique va tripler. Cet ajout au bâtiment existant avec l’architecture choisie d’aspect plus contemporain, à l’image de la relève de l’entreprise, n’en respectera pas moins l’esprit et le caractère unique de l’île d’Orléans, tout comme l’aménagement paysager qui sera fidèle aux valeurs traditionnelles de l’île. Le nouveau stationnement permettra d’accueillir plus de visiteurs. Le désir d’Anne et Catherine est que ceux-ci puissent trouver un attrait incontournable à leur domaine. Tous ces travaux sont évalués à 1,2 million $.

Actuellement, les produits de Cassis Monna & filles se retrouvent à la SAQ et plusieurs chefs de grands restaurants les utilisent en gastronomie. 2014 représente pour les Monna une année favorable au niveau de la reconnaissance, d’une récolte record et de l’achalandage touristique. Autre bonne nouvelle cette année pour leur rayonnement : leur entreprise a été invitée par le ministère du Tourisme à venir partager son expérience, cet automne, au Salon des meilleures pratiques d’affaires, salon organisé par le Mouvement québécois de la qualité. Pas étonnant que Catherine ait été désignée pour représenter le milieu agricole à la Table d’action en entreprenariat de la Capitale-Nationale.

Catherine et Anne attribuent leur réussite, entre autres, à l’expérience de leur père qui demeure pour elles un bon guide, ainsi qu’à l’appui et la solidarité entre les partenaires du milieu des affaires. Une question qu’elles se posent parfois : « Pourquoi? Pourquoi on fait tout ça? » Catherine de dire : « J’ai deux enfants », traduisant ainsi l’espérance que les générations futures sauront perpétuer l’œuvre de leur père, Bernard Monna.

(Photo: © Cassis Monna & filles)


Partager.

A propos de l'auteur

Nicole Bédard

Un commentaire

  1. Elles étaient toutes jeunes et je décelais chez elles, de jeunes femmes pas comme les autres; Intelligentes, talentueuses, déterminées dans la durée. Un père tel un mentor qui ouvre et entretient le chemin de leur succès. Christian Bilodeau,

Laissez une réponse