Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Un programme d’échange intéressant entre Marennes-Oléron et l’île d’Orléans

0

IMG_0660

Au cours de l’été 2014, deux jeunes de l’île d’Orléans, dont Marie-Noëlle Charlebois, résidente de Sainte-Famille, ont participé à un échange dans le cadre du programme Intermunicipalités de l’Association Québec-France, programme réservé aux jeunes de 18-30 ans encore aux études au moment de leur inscription.

L’association Québec-France et son équivalent français existent depuis plus de quarante ans et visent le développement des relations entre la France et le Québec, mais sous un aspect de coopération et d’amitié entre les deux peuples. En plus de faire la promotion des échanges culturels et touristiques, plusieurs volets ont été créés au cours des années, dont celui offert depuis 1982 à de jeunes étudiants, soit le programme Intermunicipalités. Il y a donc un jumelage entre villes ou villages de différentes régions du Québec et de la France et ce programme permet aux participants d’occuper un emploi d’été dans leur milieu d’accueil tout en développant leurs connaissances relativement à une nouvelle culture et en établissant des liens d’amitié. Ils enrichissent ainsi leur profil personnel en vivant une expérience inoubliable.

Marie-Noëlle s’est inscrite à ce programme et, après avoir rempli les conditions d’admission, elle s’est retrouvée à Marennes en Charente-Maritime et a travaillé à l’Office du Tourisme de la ville durant sept semaines. Elle dit avoir vécu une belle expérience, avoir été bien accueillie par ses compagnes de travail et avoir tissé des liens d’amitié durables au fil des jours. Elle a également fait la connaissance de plusieurs habitants de la région tout en s’initiant aux us et coutumes du milieu. Son intégration s’est faite tout naturellement et elle a même participé à des activités de bénévolat au sein de la commune. Marennes est reconnue mondialement pour la culture des huîtres et, même si la saison estivale n’est pas la période propice à l’élevage de celles-ci, Marie-Noëlle a tout de même pu s’instruire sur cette industrie ostréicole et déguster les fameuses huîtres.

Marie-Noëlle est très heureuse de l’été qu’elle a passé à Marennes et elle recommande à tous les jeunes qui désirent se mettre en contact avec une autre culture et s’ouvrir à de nouveaux horizons, de vivre une telle expérience. Cela, dit-elle, permet d’améliorer sa confiance en soi, de développer sa débrouillardise, d’apprendre à faire des contacts et d’aller vers les autres. Il faut dire qu’elle n’en était pas à son premier échange puisqu’elle a vécu deux mois au Mexique alors qu’elle était au secondaire; elle envisage de partir pour l’Espagne dans quelques mois afin de parfaire sa connaissance de l’espagnol.

Pour ceux que ça intéresserait, le programme d’échange se répétera à l’été 2015. Vous devrez surveiller les annonces qui seront faites dans le journal.


Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse