Le printemps de l’APMAQ

0

Le 29 mars, les astres étaient alignés pour l’Association Amis et propriétaires de maisons anciennes du Québec (APMAQ) qui tenait une activité de financement sur la route d’Argentenay, à Saint-François. Un ciel aux couleurs du printemps, un soleil éclatant, mais encore suffisamment de neige pour profiter d’un hiver qui résiste à sa disparition et la douce chaleur de la maison patrimoniale de Michel Gauthier qui nous attend au bout du chemin.

Membres de l’association, amis et invités avec enfants étaient en effet conviés à cette activité festive au cours de laquelle la soixantaine de personnes présentes purent profiter d’un copieux repas de saison dans une ambiance d’un autre âge en plus de participer à des activités de plein air au sein d’un décor bucolique resplendissant. La ballade en traîneau à cheval à travers l’érablière, jusqu’au fleuve, la fabrication du sirop d’érable et la tire sur la neige furent pour certains une première; et pour les familiers, ce fut un voyage dans le temps que l’on n’a de cesse de renouveler tant il procure à chaque fois de ces petits bonheurs tout simples.

Une autre réussite qui montre, si c’était encore nécessaire, le dynamisme de l’association, de son conseil d’administration et de ses membres.

Rappelons à nos lecteurs que le réseau de l’APMAQ, qui s’étend sur l’ensemble du territoire québécois et qui compte aujourd’hui plus de 700 membres en plus de les regrouper et de leur offrir des services spécialisés, entend désormais mettre l’accent sur sa mission d’éducation et de sensibilisation du public à la sauvegarde du patrimoine bâti québécois. Soulignons enfin que l’association a été à l’origine d’un programme d’assurance spécifique aux propriétaires de maisons anciennes qui en sont membres; ce programme, désigné Heritas, offre des niveaux de garanties en fonction des exigences des propriétaires.


Partager.

A propos de l'auteur

Normand Gagnon

Laissez une réponse