Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Projet de conservation des milieux riverains à l’île d’Orléans

0

L’Association forestière des deux rives (AF2R) est heureuse de lancer officiellement son projet de conservation volontaire des milieux naturels riverains d’intérêt dans la MRC de L’île-d’Orléans qui s’échelonnera sur trois années. L’AF2R invite les propriétaires riverains du fleuve Saint-Laurent à la contacter en vue de mieux connaître et de protéger leur milieu naturel.

Ce projet contribuera à sensibiliser les propriétaires terriens, les producteurs agricoles et la population locale afin de stimuler leur intérêt à protéger les habitats fauniques et floristiques, à préserver le paysage du fleuve Saint-Laurent et de l’île d’Orléans ainsi qu’à maintenir l’intégrité de l’écosystème du Saint-Laurent et de ses affluents.

Les propriétaires riverains de l’île d’Orléans interpelés

Tous les propriétaires fonciers de milieu riverain le long de la rive nord du fleuve Saint-Laurent à l’île d’Orléans sont invités à communiquer avec l’AF2R. Toutefois, ce sont ceux des municipalités de Sainte-Pétronille et de Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans qui auront priorité durant cette première année. Le projet vise les propriétaires désirant protéger leur milieu riverain, mais aussi ceux souhaitant simplement en apprendre un peu plus sur ces écosystèmes très diversifiés.

Une caractérisation gratuite et un suivi personnalié

Une caractérisation gratuite consistant en la réalisation d’inventaires biologiques de leur milieu naturel riverain sera effectuée chez les propriétaires acceptant de participer au projet. Par la suite, un cahier personnalisé leur sera remis, comprenant notamment les données biologiques recueillies ainsi que des recommandations de protection, de conservation, d’aménagement ou de restauration. Ce cahier leur permettra d’améliorer leurs connaissances en vue de protéger l’intégrité écologique de leur milieu tout en préservant les services environnementaux et économiques qu’ils leur rendent. Diverses activités de sensibilisation seront aussi proposées aux propriétaires et aux citoyens pour leur permettre de découvrir les richesses des milieux naturels qui les entourent.

Pour une conservation volontaire

En contrepartie, les participants seront invités à signer une entente de conservation volontaire de leur milieu naturel riverain d’intérêt. Cette entente constitue une déclaration d’intention (engagement moral) par laquelle un propriétaire manifeste le souhait et l’intérêt de conserver les attraits naturels de sa propriété. Cette entente est donc basée sur la bonne volonté du propriétaire et n’affecte aucunement le droit foncier de ce dernier.

Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution du Programme Interactions communautaires, lié au Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026, et mis en œuvre par les gouvernements du Canada et du Québec. Notons aussi la contribution financière de la Fondation de la faune du Québec et de son partenaire Habitat faunique Canada, ainsi que l’appui de plusieurs intervenants de la région.

Sabrina Doyon
Association forestière des deux rives (AF2R)


Partager.

A propos de l'auteur

Sylvain Delisle

Concepteur et administrateur du site web depuis sa création, Sylvain est devenu rédacteur en chef en juillet 2014

Laissez une réponse