Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Une île, une vision : résultats du sondage

0

Le mouvement citoyen Une île, une vision a mené, fin avril début mai, un sondage pour connaître les préoccupations des citoyens de l’île d’Orléans en matière de qualité de vie et de gouvernance municipale, visant en particulier à mesurer le degré d’adhésion des résidents à la réalisation d’une étude de faisabilité d’un éventuel regroupement des six municipalités de l’île. Rappelons qu’une telle étude serait réalisée en collaboration avec le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et qu’elle devrait être requise par les instances municipales actuelles.

Les résultats du sondage ont été rendus publics le 19 mai dernier. L’ensemble du rapport d’enquête de la firme Axiome Marketing peut être consulté sur le site web d’Une île, une vision. On y retrouve le questionnaire et le détail des résultats, incluant les croisements effectués pour pondérer les résultats par sexe, âge et municipalité de résidence des répondants. Il est intéressant de lire les avis exprimés au sujet de la qualité de vie à l’île et les perceptions des effets positifs et négatifs des fusions municipales réalisées (Québec) ou anticipées, sur l’île. Voici un résumé des faits saillants qui ressortent du rapport d’enquête.

Entre le 23 avril et le 4 mai dernier, 743 personnes ont participé au sondage. Selon la firme Axiome Marketing, l’échantillonnage – 743 personnes sur 5 925 de population totale − permet de dresser un portrait représentatif de la collectivité ciblée. De plus, sur l’ensemble, 706 participants ont leur résidence principale à l’île, 31, une résidence secondaire, et 6, un commerce ou une entreprise.

Le taux de participation a donc été de 12,5% de la population. Près de trois répondants sur cinq vivent à l’île depuis plus de 20 ans. Sur l’ensemble des répondants, 95% se sont dits satisfaits − très ou plutôt satisfaits – de leur qualité de vie. Interrogés sur les enjeux qu’ils estiment prioritaires, les répondants ont identifié à ce titre l’environnement et la mise en valeur du patrimoine. Parmi d’autres enjeux, les préoccupations quant au pont et à l’entrée de l’île ont été exprimées par plusieurs.

Une majorité de 57,6% des répondants – contre 38,4% − estime que le nombre d’élus municipaux est trop élevé, à 42, pour l’ensemble de l’île. Trois répondants sur dix jugent qu’il y a suffisamment de concertation entre les élus, alors que quatre sur dix sont d’avis contraire. Plusieurs répondants n’ont cependant exprimé aucune opinion sur cette question. Quant à l’objet particulier du sondage, 64,3% des répondants se sont prononcés soit «tout à fait en accord», soit «plutôt en accord» pour qu’une étude de faisabilité d’un regroupement municipal soit réalisée. De plus, 92,8% se sont dits tout à fait ou plutôt d’accord pour que les élus municipaux de l’île entreprennent les démarches nécessaires à la réalisation de l’étude de faisabilité.

Le taux d’appui par municipalité a été le plus élevé à Saint-Jean et le moins élevé à Saint-François.


Partager.

A propos de l'auteur

Isabelle Harnois

Laissez une réponse