Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Des Prix du patrimoine 2015 sur l’île

0

 

Des Prix du patrimoine ont été décernés par le Conseil de la culture des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches pour des projets de mise en valeur du patrimoine sur l’île d’Orléans. Ils ont été attribués à la Fondation François-Lamy pour les projets de la Maison Drouin et au Parc maritime de Saint-Laurent pour leur nouvelle exposition. Un Prix reconnaissance a été accordé à Pierre Lachance et Helen Michaud pour la construction de leur grange sur le lot 19-P, à Saint-Jean. Cet événement de remise des Prix du patrimoine s’est tenu dans la municipalité des Éboulements, à Charlevoix, le 13 juin 2015.

La Fondation François-Lamy

La Fondation François-Lamy a reçu le Prix du patrimoine, catégorie Conservation et préservation, pour les projets de restauration et de mise en valeur réalisés à la Maison Drouin, de Sainte-Famille. Entièrement rénovée tout en respectant son intégrité architecturale, cette habitation construite vers 1730 offre une visite-expérience intitulée «300 années et quelques choses», révélant son histoire à travers des objets de la vie quotidienne d’antan. Elle revêt un caractère exceptionnel puisqu’elle a connu très peu de modifications au cours des siècles, ce qui permet de découvrir également le mode de vie des familles l’ayant occupée. Un visioguide accompagne le visiteur dans cette maison ouverte tous les jours de 10 h à 18 h, jusqu’à la mi-octobre.

Le Parc maritime de Saint-Laurent

Le Parc maritime de Saint-Laurent a reçu le Prix du patrimoine, catégorie Interprétation et diffusion, pour la qualité de sa nouvelle exposition dont la mission a été élargie. Totalement renouvelée, elle permet une plus grande mise en valeur de l’histoire du chantier maritime du Saint-Laurent et de la chalouperie Godbout, avec en trame de fond, la thématique de l’insularité. À l’aide d’un visioguide, on y découvre les diverses étapes de la construction navale, non seulement sur le plan artisanal, mais également sur le plan industriel. Sur l’emplacement de ce Parc maritime se sont tenues les activités de construction, de réparation et d’hivernage des goélettes, de 1908 à 1967. On y a même fabriqué des pièces usinées servant aux embarcations. L’exposition est ouverte tous les jours de 10 h à 17 h, jusqu’au 12 octobre prochain.

La grange du lot 19-P, à Saint-Jean

Un Prix du patrimoine en reconnaissance de la mise en valeur du paysage agricole a été attribué à Pierre Lachance et Helen Michaud pour la réalisation du projet de construction de leur grange sur le lot 19-P, à Saint-Jean. L’architecture, les couleurs traditionnelles et la volumétrie du bâtiment, bien que nouvellement construit, s’intègrent de façon exceptionnelle au paysage agricole de cette municipalité.

Lors de la 6e édition de la remise des Prix du patrimoine, 53 lauréats ont été honorés, dans trois catégories principales, pour leurs réalisations à caractère patrimonial: Conservation et présentation, Interprétation et diffusion, ainsi que Porteurs de traditions. Une nouvelle reconnaissance a été créée cette année, soit les Prix aux élus qui ont été attribués à deux élus pour leur implication dans les domaines du patrimoine et de l’histoire. De plus, une autre catégorie, soit celle du Paysage, fera partie de la 7e édition qui aura lieu dans la ville de Lévis, en 2017.

Pour plus d’information, visitez le site internet www.prixdupatrimoine.com


Partager.

A propos de l'auteur

Sylvain Delisle

Concepteur et administrateur du site web depuis sa création, Sylvain est devenu rédacteur en chef en juillet 2014

Laissez une réponse