Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Adrien Bobin, tailleur de pierre

0

Français d’origine, Adrien Bobin est venu, il y a trois ans, s’établir à Saint-Jean, île d’Orléans où il pratique l’un des plus vieux métiers d’art, celui de tailleur de pierre. Son atelier a vu passer différentes sortes de pierres qui ont pris la forme d’objets d’art utiles ou décoratifs, alors que des ornements architecturaux ont retrouvé leur éclat grâce à son travail de restauration.

Dès l’âge de 15 ans, il fut inspiré par un artisan de sa ville natale qui était tailleur de pierre. Pour faire l’apprentissage de ce métier, il s’est engagé dans les rangs des Compagnons du Tour de France, centre de formation aux métiers du bâtiment, qui transmettent leur savoir selon les techniques traditionnelles françaises. Tout au long de son parcours, il a appris à tailler toutes sortes de pierres et, a entre autres participé à la réfection de la cathédrale de Reims. Ici, au Québec, il a restauré quelques monuments, dont l’hôtel du Parlement du Québec, l’édifice Price et différentes églises.

En plus de la restauration de bâtiments patrimoniaux, Adrien Bobin a réalisé des œuvres variées: sculptures, escaliers, foyers, cheminées, éviers, lavabos, tables de jardin, fontaines, balustrades, rampes, margelles de puits, moulures géométriques, stèles funéraires et autres ornements. Il se définit comme étant un tailleur de pierre qui fait aussi de la sculpture sur pierre, ce qui lui permet de donner une touche personnalisée à ce qu’il produit, exerçant ainsi son sens artistique. Selon le besoin et le budget d’un client, il propose un projet pouvant répondre à sa demande, de même que la sorte de pierre convenant le mieux au travail à accomplir.

Les outils du tailleur de pierre

Dans l’atelier du tailleur, on retrouve: ciseaux, lames à diamant, système de levage pour transporter pierres et monuments lourds. Aussi, des marteaux ou massettes, peu utilisés, car on les a remplacés par des marteaux pneumatiques qui permettent de faire un travail avec plus de rapidité tout en étant moins exigeant physiquement. Au centre de l’atelier, une table de jardin a commencé à prendre forme et M. Bobin attire notre attention sur les lits de la pierre, lignes sinueuses marquant le temps. Il explique que ces dernières doivent toujours être placées à l’horizontale, soit dans le sens où la pierre se retrouvait dans la nature. Pourquoi? Car l’eau pourrait s’y infiltrer, si placées à la verticale.

Artisan de la beauté, André Bobin modèle la pierre jusqu’à lui donner la forme recherchée et il met en application ce qu’il a appris au cours de sa formation. Il va, par exemple, privilégier l’utilisation de pierres de qualité durable plutôt que des matériaux moins résistants au temps. Il travaille en étroite collaboration avec les architectes, entrepreneurs et particuliers sur divers projets qui lui sont confiés.

Transmission de son savoir-faire

Partageant ses connaissances tout en répondant à une pénurie d’artisans de la pierre, Adrien Bobin offre des cours en partenariat avec Emploi Québec et le Conseil des métiers d’art du Québec. Il projette aussi d’organiser des cours pour débutants à son atelier. C’est avec générosité qu’il offre à ceux qui s’intéressent à son art de venir à son atelier où il se fera un plaisir de leur montrer quelques techniques de base pour tailler la pierre. Son atelier, situé au 2090, chemin Royal, à Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, porte le nom de Trilobe, création sur mesure en pierre. Pour information: 418 609-2617.


Partager.

A propos de l'auteur

Nicole Bédard

Laissez une réponse