Chronique littéraire – Novembre 2015

0

 

Image Marissa PesslMarisha Pessl est une jeune auteure américaine ayant connu un immense succès, en 2007, avec La physique des catastrophes (Gallimard). Possédant un talent remarquable, une écriture presque envoûtante, Marisha Pessl avait mis la barre haute avec son premier roman et j’attendais avec impatience de lire le suivant, paru cet automne. Il s’agit d’Intérieur nuit, publié aux éditions Gallimard. D’entrée de jeu, on peut parler ici d’un thriller nous plongeant aux confins de la noirceur tapie dans l’âme humaine. Au cœur de l’intrigue, la mort étrange de la jeune Ashley Cordova, fille d’un cinéaste maître des films d’horreur les plus sombres, Stanislas Cordova, qui n’est pas apparu en public depuis trente ans. Tandis que l’enquête conclut à un suicide, le journaliste d’investigation Scott McGrath, qui avait déjà tenté de démasquer le réalisateur par le passé, décide d’entreprendre sa propre enquête sur les circonstances étranges du décès de la jeune fille, entreprise qui s’avère très périlleuse. Avec une originalité remarquable, Marisha Pessl joue avec les codes du thriller, insérant dans son récit des documents, photographies, coupures de journaux ou pages Web. Si l’histoire est certes sombre, l’écriture, étonnamment alerte, demeure le point fort de ce livre qui mélange admirablement l’horreur à un certain humour. La plus grande qualité du livre est qu’il nous tient en haleine du début à la fin, nous captive par un style maîtrisé, des dialogues incisifs et des personnages somme toute très attachants; car si l’horreur est au rendez-vous, une profonde humanité est également présente parmi les personnages principaux, Scott McGrath et ses acolytes, Nora et Hopper. Les livres de Marisha Pessl sont de véritables chefs-d’œuvre de la littérature et on peut la comparer à Paul Auster, Georges Perec ou Borges. À lire absolument!

TAS-DROCHES_300DPI-413x700Pour ceux qui aiment le style de Fred Pellerin, un auteur québécois, Gabriel Marcoux-Chabot est à découvrir. Son roman Tas-d’roches, publié aux Éditions Druide, est à lui seul un événement littéraire. La maîtrise des techniques narratives de l’auteur est impressionnante. Le roman est tour à tour écrit en français, vieux français, québécois, chiac et innu. Même la mise en page est acrobatique et défie l’imagination, évoquant parfois Rabelais, Chrétien de Troyes, Michel Tremblay, Ferron, Gauvreau… C’est l’histoire de Tas-d’roches, racontée dans cette chronique déjantée, mais réelle, d’un village où le ciel est plus clair, les femmes plus belles et les hommes plus forts. Extrêmement prolifique, Gabriel Marcoux-Chabot cumule les expériences. Éditeur, il a fondé La nef des fous; il écrit présentement un roman fantastique pour la jeunesse et un recueil de poèmes en français et innu. Attachez votre tuque et découvrez Tas-d’roches qui, par ses prouesses, marqua à jamais sa région.

gram6-coverOUTLINE-printOutil essentiel à la maîtrise du français, La nouvelle grammaire en tableaux + un recueil de conjugaison – Les modèles pour conjuguer tous les verbes d’usage courant, de Marie-Éva de Villers, avec la collaboration d’Annie Desnoyers et de Karine Pouliot, publié aux éditions Québec Amérique, accompagne admirablement le Multidictionnaire de la langue française de la même auteure. Très complète, cette grammaire couvre tous les aspects de la complexe langue française, comme les règles de l’abréviation, les adverbes, les anglicismes, la concordance des temps, la féminisation des titres et plusieurs dizaines d’autres thèmes pour maîtriser la langue de Molière. Cette grammaire moderne est parfaitement adaptée à son époque et sera très utile pour les élèves et pour tous ceux qui désirent parfaire leur connaissance du français. Un magnifique cadeau sous le sapin de Noël, cette grammaire possède une belle couverture rigide et est très abordable à 17,95$.


Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse