Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Michel Person N’Guyen et les arts martiaux chinois

0

 

Le geste est lent, gracieux, précis. Concentrés, les élèves exécutent les mêmes mouvements que le maître. En sourdine, une douce musique contribue à l’atmosphère de calme et de sérénité qui se dégage de ce cours de Qi-Qong auquel j’ai assisté. Michel Person N’Guyen est le maître instructeur de ce cours, dispensé tous les mercredis soir à Saint-Laurent.

Michel Person est né d’un père français et d’une mère vietnamienne; il a vécu au Vietnam quatorze ans et a ensuite émigré en France avec sa famille. Très jeune, il est initié par sa mère aux arts martiaux chinois qu’il commence à pratiquer à l’âge de quatre ans. Très tôt, il obtient sa ceinture noire et perfectionne son art en suivant des stages de formation en Corée, à Taïwan et en Indonésie. Il enseigne ainsi les arts martiaux chinois depuis plus de quarante ans. Alors qu’il vit en France, il fonde une école d’arts martiaux, l’école Thieulam qui prendra de l’expansion au cours des années. Actuellement, le Cercle Thieulâm regroupe dix écoles dont huit sont localisées en France, une en Espagne et une autre à Québec, dont il est le directeur. Mille élèves se retrouvent maintenant sous le Cercle Thieulam. En 2005, il vient s’établir au Québec avec sa famille et tout en occupant différents emplois pour gagner sa vie, il poursuit son enseignement des arts martiaux chinois. Il travaille maintenant au service des loisirs de la ville de Québec et y enseigne le Kung Fu Wushu et le Qi-Gong. Depuis quatre ans, il enseigne ces arts martiaux à Saint-Laurent; les lundis soir, il dispense deux cours de Kung Fu, le premier à un groupe de parents-enfants et le second à des adultes, et les mercredis soir, un cours de Qi-Gong est offert aux adultes.

Le Kung Fu est un art martial traditionnel chinois qui enseigne les techniques de combat et d’autodéfense à mains nues ou avec armes. Il vise à atteindre l’équilibre autant sur le plan physique que mental en développant des techniques externes de force physique et de vitesse, mais aussi des capacités internes par la maîtrise de la respiration et de la concentration. On obtient la ceinture noire après avoir passé dix niveaux de ceinture, de couleur jaune à noire. «Par la pratique de cet art, me dit Michel Person, on acquiert une plus grande confiance en soi, le contrôle de la peur, un savoir-faire face à la violence et un respect de l’autre.»

Le Qi-Gong, par ailleurs, est une gymnastique de santé chinoise. Elle vise la restauration de l’équilibre du corps, du souffle et de l’esprit. Michel Person mentionne que par la pratique du Qi-Gong, «on entretient et redéfinit son corps et sa mémoire tout en douceur.»


Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse