Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Bibliothèque de Sainte-Famille et Saint-François – Mars 2016

0

L’arrivée du printemps annonce aussi la tenue du Salon international du livre de Québec qui se tiendra cette année du 13 au 17 avril, au Centre des congrès de Québec: un événement populaire pour toute la famille à mettre à l’agenda sans faute!

Un rappel des coordonnées pour rejoindre votre biblio locale

  • sur place, le dimanche de 9 h 30 à 11 h 30 et le mercredi de 19 h à 21 h;
  • par message téléphonique au 418 666-4666, poste 8083, 7 jours/7;
  • sur internet à mabibliotheque.ca/sainte-famille Livres numériques et papier: consultation, réservation, annulation, renouvellement pour la collection locale et le PEB (prêt entre bibliothèques).

Quelques acquisitions récentes maintenant sur nos rayons

L’air adulte, d’Ann-Marie MacDonald

L’aviatrice, de Paula McClain

Buena Vida, de Florence K

Check-point, de Jean-Christophe Rufin

Chemin Saint-Paul, de Lise Tremblay

Les Corps de verres, d’Erik Axl Sund

Passés sous le radar

La guerre et un grand chagrin d’amour, deux histoires tourmentées qui font réfléchir…

Check-point, Jean-Christophe Rufin, 2015. L’auteur n’est pas un écrivain comme les autres. Pionnier de Médecins sans frontières, il a supervisé plusieurs missions humanitaires et l’une d’elles, lors de la guerre en Bosnie, en 1995, lui a inspiré ce captivant, émouvant et aussi terrifiant «road trip». Rufin jette un regard lucide sur l’action humanitaire, aujourd’hui, où l’on cache parfois des armes dans des camions censés livrer des médicaments… Il expose ainsi les limites des bons sentiments.

Nord Alice, Marc Séguin, 2015. Connu pour brasser la cage des convenances, ce peintre réputé qui travaille et expose à New York, mais habite toujours au Québec, publie son troisième roman. Le narrateur, un  jeune chirurgien en déroute décide de quitter son quotidien et tout le reste pour aller pratiquer la médecine au Nunavik dans l’espoir de panser une peine d’amour, oublier sa belle, son Alice, une inuit aussi médecin, rencontrée quelques années plus tôt. Faut-il tout laisser pour se retrouver et faire la paix avec soi-même? Des réflexions qui apportent une seconde couche à ce roman profond qui nous fait respirer l’air froid du Nord.

Bonne lecture !

Les bénévoles


Partager.

A propos de l'auteur

Collaborateur

Cet article a été écrit par un collaborateur. Autour de l'île tient à remercier tout ceux et celles qui contribuent par leur écrits au dynamisme du journal et de son site Internet.

Laissez une réponse