Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Bibliothèque de Sainte-Famille et Saint-François – Juin 2016

0

La bibliothèque fera peau neuve cet été; en effet, les rayonnages seront changés. Vous serez informés s’il y a modification de l’horaire habituel en raison des travaux. Cependant, durant les vacances de la construction, la bibliothèque sera fermée les dimanches 24 et 31 juillet.

La bibliothèque vous accueille le mercredi de 19 h à 21 h et le dimanche de 9 h 30 à 11 h 30. Pour nous rejoindre par téléphone, composez le 418 666-4666, poste 8083, 7jours/7.

Avec votre carte accès biblio, faites vous-mêmes vos transactions (livres numériques et papier) sur le site internet www.mabibliotheque.ca/sainte-famille

Les romanciers ont parfois le syndrome de la page blanche. Notre biblio n’a pas le syndrome des tablettes vides! Au contraire, elles regorgent de titres intéressants. En voici quelques-uns:

Votre nom et son histoire (tomes I et II), de Roland Jacob

Yeruldelgger, d’Ian Manook

Champignons communs du Québec, de Raymond McNeil

Les oiseaux du Québec, de Suzanne Brûlotte

Plantes sauvages des villes et des champs et en bordure des chemins (tomes I et II)

Ils ont vécu le siècle: de la Shoah à la Syrie, de Mélanie Loisel

Ma vie en partage: entretiens avec Mélanie Loisel, de Martin Gray

Ne réveillez pas le diable qui dort, de John Verdon

La muraille de lave, d’Arnaldur Indridason

Les griffes du mensonge, de James Patterson

Le cas Eduard Einstein, de Laurent Seksik

La liste: on a tous droit au meilleur de la vie, de Jeremy Demay

Passés sous le radar…

Deux nouveautés québécoises d’auteurs moins connus; deux histoires rafraîchissantes à déguster avec un bon rosé. Disponibles en collection locale.

Serafim et Claire, Mark Lavorato, 2015. Histoire d’amour, d’art et de vie dans le Montréal des années 1920 qui raconte le destin émouvant, captivant, souvent difficile de deux rêveurs: Claire, une danseuse qui tente sa chance dans les cabarets de Montréal en pensant à Broadway, et Serafim, un immigrant solitaire fraîchement arrivé du Portugal, artiste photographe hanté par le souvenir d’un amour laissé dans son pays natal. Voyage passionnant dans les mœurs de cette époque marquée par la lutte des femmes pour le droit de vote, l’avortement, la guerre au fascisme, une période encore sous l’emprise stricte de la morale religieuse. Une prose riche et belle qui nous décrit un monde vivant et coloré.

La chambre verte, Martine Desjardins, 2016. Voici un roman qui a comme personnage narratif une maison! Toute maison a ses secrets et la famille Delorme protège bien les siens. Avec ses soixante-sept serrures et sa chambre forte, cette véritable banque privée s’est toujours tenue à l’abri des regards indiscrets jusqu’au jour où elle ouvre sa porte à Penny Sterling, une jeune intrigante curieuse. Saga familiale joyeuse et gothique, truculente et tragique, divertissante et originale qui illustre bien la fatalité des fortunes bourgeoises: la première génération amasse le capital, la deuxième le fait fructifier et la troisième dilapide le patrimoine jusqu’au dernier sou…

Bon été! Bonnes lectures!

Les bénévoles


Partager.

A propos de l'auteur

Collaborateur

Cet article a été écrit par un collaborateur. Autour de l'île tient à remercier tout ceux et celles qui contribuent par leur écrits au dynamisme du journal et de son site Internet.

Laissez une réponse