Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

La Galerie d’art La Marée montante fête ses 15 ans

0

C’est dans une magnifique maison datant du XIXe siècle, à Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans, que M. Réal Bédard a ouvert, il y a 15 ans, la Galerie d’art La Marée montante. L’idée de départ de cette galerie d’art, qui fait suite à quelques années de collection privée, est de partager de sa passion de l’art avec le public. Lorsqu’on entre dans la galerie, on est surpris non seulement par les tableaux et les sculptures, mais aussi par les meubles antiques qui côtoient ces œuvres d’art. En parcourant la Galerie d’art La Marée montante, nous regardons, souvent en alternance, tableaux et meubles anciens.

La Marée montante présente une trentaine d’artistes professionnels, peintres et sculpteurs québécois qui ont une certaine notoriété et vivent de leur art. La majorité d’entre eux exposent en galerie à travers le Québec, le Canada et en Europe. Certains de ces peintres utilisent l’aquarelle ou l’acrylique, d’autres se servent de techniques mixtes comme le collage et le fusain, etc. Quant aux sculpteurs, ils travaillent le bronze, l’argile, la pierre ou le bois. «Il y a des artistes qui sont là depuis le début. Faut d’abord que j’aime ce que les artistes font. Il est important d’avoir un coup de cœur: les œuvres sont plus faciles à vendre lorsqu’on les aime.»

Au fond, à gauche, nous apercevons une pièce quelque peu en retrait nommée Le Salon des maîtres où sont exposés des artistes de renommée: Jean-Paul Riopelle, Francesco Iacurto, Nérée De Grâce, René Richard et Albert Rousseau pour ne nommer que ceux-là.

La clientèle se compose d’amateurs d’art et d’antiquités. Durant l’année, M. Bédard organise deux types d’évènements: un vernissage d’exposition dont le but est de faire connaître les artistes et leurs œuvres et un symposium où les peintres produisent sur place et échangent avec la clientèle. Il arrive parfois, pendant la période des Fêtes, qu’il y ait exposition et vente de tableaux petits formats.

En outre, je ne peux passer sous silence la boutique Antiquités île d’Orléans qui rejoint une autre clientèle et fête ses 10 ans cette année. On y trouve des meubles datant des XVIIIe et XIXe siècles ayant gardé leur couleur d’origine et leur patine: ces armoires, buffets, commodes, coffres, tables et chaises de toutes sortes, dont la chaise de l’île d’Orléans, sont les témoins de notre passé.

L’été, à l’étage de cette même cette maison ancestrale, M. Réal Bédard offre de l’hébergement. Cette auberge, nommée Les Blancs moutons, offre quelques chambres ayant conservé leur caractère authentique. Rassurez-vous, le confort est au goût du jour. Vous pourrez y prendre votre petit-déjeuner sur la terrasse tout en y admirant le fleuve Saint-Laurent. Bref, un endroit à découvrir.

Pour en savoir davantage, visitez le site galerie@lamaréemontante.com

 


Partager.

A propos de l'auteur

Jacqueline Guimont

Laissez une réponse