Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Chronique littéraire – Août 2016

0

JadoreRome J’adore Rome – Enquête dans les bas-fonds du luxe, d’Isabelle Laflèche, publié aux Éditions Québec Amérique, est un excellent roman qui mêle agréablement une enquête portant sur les enjeux éthiques entourant la mode à bas prix et le séjour quasi idyllique de l’héroïne du roman dans la capitale de l’Italie, mais également à Florence et à Prato. Lorsqu’Antoine, son compagnon, lui propose une escapade en amoureux à Rome, Catherine est loin de se douter qu’elle se retrouvera dans la ville éternelle non seulement en présence de son ami Rikash, au lieu d’Antoine, mais qu’en plus elle se sera entraînée dans une affaire de contrefaçon à la suite à leur rencontre avec l’extravagante Graziella qui leur ouvrira, en outre, bien des portes de la scène locale de la mode. Passionnée par la mode, éprise de vêtements vintage, raffolant de bonne cuisine, Catherine s’en met plein les yeux et les papilles lors de son séjour mouvementé. Au même moment, Rikash poursuit un flirt brûlant tandis que Catherine résistera avec peine aux avances du beau Luca, un Italien raffiné et attentionné qui lui sera d’un grand secours lors de l’enlèvement de Rikash par des malfaiteurs proches de la mafia. À travers toutes ces péripéties, que deviendra la relation de Catherine avec Antoine? Leur amour survivra-t-il alors que leurs intérêts professionnels mêmes semblent être source de conflits dans l’enquête qu’elle poursuit? Rempli de rebondissements, le roman J’adore Rome est très certainement une lecture agréable pendant les vacances d’été.

Dans-le-reagrd-de-Luce-2DS’étant illustrée, entre autres, en tant qu’auteure des séries Docteure Irma et Gaby Bernier, Pauline Gill s’est donné pour mission de faire connaître l’histoire des pionnières du passé. Elle revient avec le premier tome d’une nouvelle histoire basée sur des faits historiques véridiques. Dans Le regard de Luce, tome 1, publié chez VLB Éditeur, Pauline Gill dresse le portrait d’une femme libre et sensible qui refuse de baisser les bras lorsque de tragiques événements marquent les premières années de sa vie conjugale. En effet, en 1795, à Québec, son frère est retrouvé mort, une balle dans la tête, derrière la maison familiale. Luce jure de retrouver son meurtrier et l’avocat, journaliste et député Pierre-Stanislas Bédard lui promet de l’aider dans sa quête après lui avoir demandé sa main. Mais le contexte social bouillonnant ne laisse que peu de répit à Bédard lorsque des jeux de coulisse au Parlement l’accaparent, tout cela pendant la guerre anglo-américaine qui couve. Il se retrouve même en prison sans procès pour avoir exercé sa liberté d’expression. Tout cela ne lui laisse que peu de temps pour s’occuper du coupable du meurtre du frère de Luce. Un excellent roman historique dans la lignée des grandes sagas, dont Pauline Gill a le secret.

1858955-gfEmmanuelle Cornu, avec son premier roman Anna, salle d’attente, publié aux Éditions Druide, nous présente Anna, une jeune femme remplie de désirs souvent contradictoires qui la mènent non pas au bonheur, mais dans le marasme et la dépression. En effet, à 27 ans, celle qui n’a pas rencontré le grand amour désire tout de même devenir mère et essaie les inséminations. Au même moment, elle fait la rencontre de Michaëlle, une globe-trotter volage, qui vient bouleverser ses plans. Du coup, son désir de maternité est remis en question. Elle finit par se persuader que l’adoption est la meilleure solution et essaie de transformer Michaëlle en mère au foyer. Allant de déception en déception, Anna voit ses rêves voler en éclats. Elle troque une salle d’attente contre une autre. Un roman qui se penche sur un être perdu sur le chemin de l’existence, en recherche de sens à donner à sa vie. Une écriture incisive, sans complaisance.


Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse