Lancement de L’Arterre chez Cassis Monna et filles

0

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Pierre Paradis, et l’adjointe parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse, Karine Vallières, étaient de passage à l’île d’Orléans en compagnie de la députée Caroline Simard pour faire l’annonce du lancement du Portail gouvernemental L’Arterre. C’est plus précisément au cœur de la boutique de l’entreprise Cassis Monna et filles que l’annonce fut faite le 29 novembre dernier.

L’Arterre, un outil de jumelage

Afin de mettre en relation des jeunes de la relève avec des producteurs agricoles qui souhaitent céder leur entreprise ou des propriétaires désirant louer ou vendre leur terre agricole, le gouvernement du Québec annonçait l’attribution d’une aide financière de 300 000$ au Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ). Cette somme servira à la mise en place de L’Arterre, une nouvelle plateforme Web qui permettra de coordonner les services de jumelage offerts par les municipalités régionales de comté.

«Il va sans dire que L’Arterre constituera un instrument des plus efficaces pour favoriser l’accès aux terres pour la relève ainsi que l’occupation dynamique de nos régions. Il pourra aider les entreprises en démarrage à trouver le fonds de terre nécessaire à leur projet, une demande qu’on retrouve d’ailleurs dans le rapport Pronovost sur la relève agricole. Sachant l’effet positif que peut avoir leur participation à une initiative comme L’Arterre sur l’essor des activités agricoles de leur territoire, plusieurs MRC y ont déjà prévu leur adhésion dans leur plan de développement de la zone agricole ou PDZA. Voilà une initiative qui illustre bien les retombées que peut produire la mise en œuvre d’un PDZA sur la vitalité de nos régions et sur la relève», a affirmé le ministre.

La suite d’un succès

L’Arterre découle de la mise en commun de la Banque de terres agricoles, amorcée en 2012 par la MRC de Brome-Missisquoi, et de la Banque de fermes, créée la même année par le Centre d’innovation sociale en agriculture, en partenariat avec le CRAAQ. Ces partenaires ont décidé de confier la réalisation du nouveau portail Web et la coordination du service de jumelage L’Arterre au CRAAQ. Ce service sera offert à toutes les MRC du Québec.

«Que ce soit pour suivre les traces de leurs parents ou tout simplement pour vivre leur rêve d’entrepreneur dans l’un des secteurs de l’économie les plus importants du Québec, plusieurs jeunes Québécoises et Québécois désirent se lancer dans l’aventure agricole. Il est primordial qu’ils puissent le faire dans un environnement d’affaires favorable; c’est ce que le gouvernement propose dans sa nouvelle politique jeunesse. Un partenaire comme le CRAAQ est donc un allié des plus précieux pour propulser cette relève. Je suis heureuse de savoir que nous pourrons compter sur celui-ci dans le cadre de la stratégie d’action jeunesse 2016-2021», a ajouté Karine Vallières.


Partager.

A propos de l'auteur

Sylvain Delisle

Concepteur et administrateur du site web depuis sa création, Sylvain est devenu rédacteur en chef en juillet 2014

Laissez une réponse