Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Des gestes d’amour pour Cody

0

 

En 2016, Cody Bourdeau, ce jeune de dix ans de Sainte-Pétronille, a dû combattre une tumeur venue se loger dans son cervelet. Avec courage, il a accepté de subir une opération neurochirurgicale suivie de traitements de radiothérapie et de chimiothérapie. Depuis, plusieurs personnes se sont engagées avec lui dans cette lutte en empruntant la voie du Défi têtes rasées pour Leucan, organisme qui soutient les personnes aux prises avec le cancer. Un premier événement a rassemblé des parents et amis, le 5 février 2017, et un deuxième a eu lieu le 14 février, à l’École de l’Île-d’Orléans, à Saint-Pierre.

«Cody, le Combattant»

«Cody le Combattant», c’est le nom qu’on a donné à ce mouvement de générosité pour soutenir Cody et Leucan, alors que 13 personnes ont accepté de se faire raser ou couper les cheveux, le 5 février 2017. Parmi elles, il y avait des amis et des parents, dont sa mère, Ève-Marie DeBlois, qui nous confie à quel point elle apprécie Leucan qui leur apporte un soutien inestimable. Elle tient à adresser des remerciements aux donateurs et à tous ceux qui, par leur participation au Défi têtes rasées, ont permis non seulement de démontrer leur appui à Cody, mais aussi de recueillir la somme de 8 575$. Elle mentionne, entre autres, le nom d’Hélène Chouinard, coiffeuse bénévole pour l’occasion.

© STEEVES FONS -Geneviève Filteau, enseignante (à gauche), et Olivier Mercier, chargé de projet à Leucan (à droite), sont en présence des jeunes élèves de l’École de l’Île-d’Orléans et des coiffeuses qui ont participé au Défi têtes rasées pour Cody Bourdeau.

Défi têtes rasées à l’École de l’Île-d’Orléans, à Saint-Pierre

Le mardi 14 février 2017, jour de la Saint-Valentin, un geste d’amour peu ordinaire était fait par Geneviève Filteau, enseignante en 2e année, et huit élèves de l’École de l’Île-d’Orléans, de Saint-Pierre. Geneviève et quatre garçons se sont fait raser les cheveux, alors que quatre jeunes filles se sont fait couper les cheveux, participant ainsi au Défi têtes rasées. La solidarité mêlée d’émotion était palpable chez le personnel et les élèves réunis dans le gymnase pour Cody Bourdeau, élève de 4e année de cette école.

De l’hôpital, Cody a pu assister à cet événement, via Face Time, alors qu’il y était pour un traitement de chimiothérapie.

Trois coiffeuses bénévoles ont donné leur temps pour raser ou couper de longs cheveux qui serviront à la fabrication de perruques pour les personnes ayant reçu des traitements de chimiothérapie. Olivier Mercier, chargé de projet au développement philanthropique, à Leucan, était heureux d’annoncer que les 6 100$ recueillis seront utilisés pour les enfants atteints de cancer. Il mentionnait que grâce à la recherche clinique, 82% des enfants peuvent en être sauvés.

Geneviève Filteau, instigatrice de l’événement, a remercié tous ceux qui ont contribué par leurs dons et leur implication dans le succès de cette journée. Elle était heureuse d’avoir pu réussir à garder le sourire, elle qui disait avoir été très touchée, non seulement par la maladie de Cody, mais aussi par celle subie par des membres de sa famille. Natalie Plamondon, directrice de l’école, a expliqué que les jeunes, à cette occasion, ont vécu un temps de sensibilisation à l’accueil de ceux qui vivent des situations difficiles. Dans le gymnase, les noms de Geneviève, Mathias, Zacharie, Félix, Gabriel, Rose-Ella, Océane, Marilou et Aymie étaient affichés et resteront gravés dans le cœur de Cody.

Nicole Bédard et Diane Gosselin, collaboratrice

Un mot de Cody

À la suite de cet élan d’amour pour lui, voici ce que nous a dit Cody: «J’ai aimé voir les deux défis. Je trouve que ma famille et mes amis ont été généreux de s’être fait couper les cheveux. Je les remercie beaucoup, ça m’encourage, ça va aider les malades à l’hôpital et à la maison.»

Si vous croisez sur l’île des adultes et des jeunes qui ont la tête rasée, vous saurez qu’ils ont voulu se faire proches de Cody et l’encourager dans son combat contre le cancer.


Partager.

A propos de l'auteur

Collaborateur

Cet article a été écrit par un collaborateur. Autour de l'île tient à remercier tout ceux et celles qui contribuent par leur écrits au dynamisme du journal et de son site Internet.

Laissez une réponse