Vie municipale de Saint-Jean – Mai 2017

0

Séance ordinaire du 1er mai 2017

Voici un résumé des délibérations lors la séance du conseil du1er mai dernier.

Conformément à l’article 176.4 du Code municipal, le rapport comparatif des états financiers au 31 mars 2017 est déposé.

Deux membres du conseil participeront au brunch-bénéfice de l’École de l’Île-d’Orléans, le 7 mai.

Les membres du service incendie sont autorisés à s’inscrire à une formation sur les leviers et coussins et le service est autorisé à faire l’acquisition d’une planche dorsale avec attaches, d’un inducteur à mousse avec lance ajustable et d’un habit de combat (bunker suit). On autorise également le service incendie à participer à l’achat d’un conteneur commun avec les autres services incendie de l’île d’Orléans, conditionnellement à la signature d’une entente d’utilisation.

Les premiers répondants assureront bénévolement une présence à l’activité de course à obstacles «Blackout race» qui se tiendra à Saint-Jean le 10 juin prochain.

  1. Serge Audet a été embauché comme aide-journalier aux travaux publics, de mai à septembre.

Les services de M. Claude Gosselin ont été retenus pour déneiger la route du Mitan afin d’en permettre l’ouverture le 1er mai.

Pour les deux prochaines années, les tarifs de vidange des fosses septiques sont établis comme suit:

  • Vidange sélective d’une fosse jusqu’à 3,9 m3: 125$/vidange.
  • Vidange complète, fosse jusqu’à 3,9 m3: 125$/vidange.
  • Excédent de 3,9 m3: 55$/m3.
  • Visite hors calendrier: 35$/visite.
  • Visite sans vidange: 55$/visite.

Mme Josée Desbiens entretiendra les aménagements paysagers durant la saison estivale 2017.

Une demande de subvention auprès du Fonds des petites collectivités sera déposée en vue du projet de construction d’un nouveau bâtiment de loisirs multifonctionnel; une autre demande de subvention par le biais du programme PIQM-MADA sera présentée afin d’améliorer l’éclairage de la salle municipale.

Comme par les années passées, le Club de l’amitié et des aînés de Saint-Jean utilisera le terrain des sports pour la pétanque tous les lundis, à compter du 5 juin prochain.

En ce qui concerne le service de premiers répondants et la municipalité de Saint-François, la position du conseil s’exprime dans la résolution suivante:

CONSIDÉRANT QUE le 17 février 2017, les occupants du 3622, chemin Royal, à Saint-François-de-l’Île-d’Orléans, ont sollicité l’intervention des premiers répondants de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans;

CONSIDÉRANT QUE le chef pompier de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, responsable des premiers répondants, est bien au fait qu’il n’y a pas d’entente de service quant aux premiers répondants entre Saint-François-de-l’Île-d’Orléans et Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans;

CONSIDÉRANT QUE le chef a évalué, compte tenu du stress et de l’énervement des occupants, que rediriger ceux-ci vers le 911 ou vers Sainte-Famille pourrait engendrer de la confusion et des délais qui pourraient leur être préjudiciables;

CONSIDÉRANT QUE Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans a mis sur pied le service de premiers répondants par souci de la sécurité de ses citoyens;

CONSIDÉRANT QUE les premiers répondants de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans montrent un grand esprit de dévouement et ont à cœur d’aider ceux qui ont besoin de secours;

CONSIDÉRANT QUE, dans cet esprit, ne pas répondre présent lorsque quelqu’un demande de l’aide, c’est comme refuser de porter assistance à une personne en danger;

CONSIDÉRANT QUE le conseil municipal de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, même s’il n’y a pas d’entente avec Saint-François-de-l’Île-d’Orléans sur les premiers répondants, appuie l’intervention des premiers répondants, car ils ont respecté l’esprit des services d’urgence;

CONSIDÉRANT QUE le conseil municipal de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans a fait parvenir une facture pour l’intervention à Saint-François-de-l’Île-d’Orléans;

CONSIDÉRANT QUE le conseil municipal de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans avait parfaitement conscience qu’il n’y avait aucune obligation de la part de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans de payer celle-ci;

CONSIDÉRANT QUE cette facture se voulait une main tendue afin de vérifier l’attitude que prendrait le conseil municipal de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans en regard des urgences;

CONSIDÉRANT QUE la réponse négative du conseil municipal de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans réduit l’analyse de la situation à la simple question administrative du fait qu’il n’y ait pas d’entente, sans égard au support humain apporté à l’un de leurs citoyens;

CONSIDÉRANT QU’il n’y a pas d’entente entre la Ville de Québec et les municipalités de l’île d’Orléans sur le service des pinces de désincarcération et que, tout de même, lorsque requis, la municipalité qui profite du service reçoit une facture de la Ville de Québec, laquelle est acquittée sans être remise en question;

CONSIDÉRANT QUE cette attitude ne correspond pas à notre conception des services d’urgence qui met la personne au centre de nos préoccupations;

CONSIDÉRANT QUE la réponse du conseil municipal de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans nous démontre qu’il se considère comme un client et non comme un partenaire;

CONSIDÉRANT QUE c’est cette attitude qui a entraîné notre retrait des négociations;

CONSIDÉRANT QU’à la lecture de la résolution de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans il est évident qu’il nous demande de ne pas faire d’intervention sur son territoire;

CONSIDÉRANT QUE le conseil municipal de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans démontre peu de considération pour le service incendie de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, ayant même déjà affirmé qu’il préfèrerait se passer des services de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans plutôt que d’avoir à payer la municipalité directement;

CONSIDÉRANT QUE le conseil municipal de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans souligne le fait qu’il n’y a pas d’entente sur les premiers répondants avec Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans;

CONSIDÉRANT QUE le conseil municipal de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans désire leur rappeler qu’il n’y a pas d’entente avec Saint-François-de-l’Île-d’Orléans pour le financement des interventions du service de sécurité incendie de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans sur le territoire de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans dans le cadre du schéma de couverture de risques incendie de la MRC de L’Île-d’Orléans;

CONSIDÉRANT QUE même s’il n’y a pas d’entente, le service de sécurité incendie de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans couvre le territoire de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans, comme il s’y est engagé dans le cadre du schéma de couverture de risques incendie de la MRC de L’Île-d’Orléans et ce, en toute bonne foi, pour la protection des citoyens;

CONSIDÉRANT notre résolution concernant le financement des services de sécurité incendie qui a été envoyée aux autres municipalités au mois de septembre 2016 et qui est toujours sans réponse;

CONSIDÉRANT QUE le conseil municipal de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans signifie qu’il reste ouvert à une entente;

CONSIDÉRANT QUE le but avoué de la résolution de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans était de faire mal paraître la municipalité de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans si nous refusions de prendre entente.

En conséquence, il est proposé, appuyé et il est résolu de:

– Prendre acte du désir du conseil municipal de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans de ne plus voir les premiers répondants de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans intervenir sur le territoire de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans. Toute conséquence fâcheuse qui en résultera relèvera de la seule responsabilité de la municipalité de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans, due à son attitude;

– Demander au conseil municipal de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans d’entériner, lors du conseil de juin 2017, les interventions que le service de sécurité incendie de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans a effectuées sur son territoire depuis le 1er janvier 2016 dans le cadre du schéma de couverture de risque incendie de la MRC de L’Île-d’Orléans. À défaut, de la même manière que le service de premiers répondants, le conseil de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans considèrera que le conseil de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans refuse que le service de sécurité incendie de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans intervienne sur le territoire de Saint-François-de-l’Île-d’Orléans.

Adopté à l’unanimité des conseillers(ères) présent(e)s.

Système d’alarme et numéro civique

On rappelle aux citoyens qui ont un système d’alarme qu’il est essentiel d’aviser la compagnie qui donne le service que le numéro civique de la résidence a été changé. Ainsi, toute confusion sera évitée en cas d’alerte.

2e versement de taxes foncières

N’oubliez pas, la 2e échéance des taxes foncières sera due le 7 juin prochain.

Analyses d’eau

La Municipalité de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans offre à nouveau à ses citoyens la possibilité de faire analyser leur eau par le laboratoire Groupe Environnex. Les analyses offertes visent à déterminer la présence ou non de coliformes totaux, colonies atypiques, e.coli, entérocoques ainsi que nitrites/nitrates.

Les contenants prévus à cet effet seront disponibles au bureau municipal situé au 8, chemin des Côtes, Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans, aux jours et heures ci-dessous:

  • mercredi 31 mai 2017, de 8 h à 16 h,
  • jeudi 1erjuin 2017, de 8 h à 10 h 30.

Coût: 30$ pour l’analyse des coliformes totaux, colonies atypiques, e.coli et entérocoques, 30$ pour l’analyse des nitrites et nitrates.

Les contenants devront être retournés au bureau de la municipalité avant 11 h le jeudi 1er  juin 2017.

Aucun remboursement même si votre échantillon est rejeté par le laboratoire.

Pour toute information supplémentaire: 418 829-2206.

Les résultats seront postés environ 15 jours après l’analyse.

Prochaine séance ordinaire du conseil: lundi 5 juin 2017 à 20 h, au 2e étage du centre administratif, au 8, chemin des Côtes, Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans.


Partager.

A propos de l'auteur

Collaborateur

Cet article a été écrit par un collaborateur. Autour de l'île tient à remercier tout ceux et celles qui contribuent par leur écrits au dynamisme du journal et de son site Internet.

Laissez une réponse