La météo en direct

0

Il y a deux stations météo sur l’île d’Orléans. Ce sont des observatoires très sophistiqués qui transmettent en direct leurs mesures sur le site d’Agrométéo. Au nord-est, sur la ferme de François Blouin, au cœur du verger pilote où poussent des «Honey crisp», les instruments captent la vitesse du vent, la température et l’humidité du sol. On y retrouve un pluviomètre et un rotorop qui capte les spores de la tavelure du pommier dès qu’une pluie est détectée par un capteur. Un système semblable sans rotorop est installé sur la ferme Maurice et Philippe Vaillancourt, à Saint-Laurent. Il y avait autrefois des stations de cueillette de données météo à Sainte-Pétronille et à Saint-Laurent; les mesures étaient prises manuellement et transmises deux fois par jour à Environnement Canada. À la suite de compressions budgétaires, la dernière station, qui était gérée par M. Chabot, forgeron à Saint-Laurent, a été fermée.

Toutes les informations peuvent être consultées en direct sur le site d’Agrométéo[1]. C’est ce que font les producteurs afin de savoir s’ils doivent arroser ou attendre la pluie, utiliser ou non les antifongiques pour se débarrasser du méchant champignon venturia inaequalis.

Sur certains sites on peut même voir les fruits pousser en direct. (Voir caméras de vergers sur le site d’Agrométéo). Ce n’est pas le cas, cependant, pour les sites de l’île. On imagine que les producteurs ont autres choses à faire que de regarder pousser leurs pommes sur leur téléphone intelligent… même si c’est un Apple.

[1] www.agrometeo.org choisir l’onglet Météo agricole, puis l’onglet Pommes. On peut changer de station en haut, à droite.


Partager.

A propos de l'auteur

Bruno Laplante

Laissez une réponse