Important don de livres à la bibliothèque La Ressource

0

Le 10 septembre dernier avait lieu, au Centre communautaire Raoul-Dandurand, à Sainte-Pétronille, un marché aux puces de village doublé d’une grande vente de livres au profit de la bibliothèque La Ressource. La journée a rapporté plusieurs centaines de dollars qui serviront à renouveler les collections d’ouvrages pour la jeunesse de la bibliothèque.

La grande majorité des livres mis en vente au cours de cette journée étaient offerts par M. Florian Sauvageau et sa conjointe, Mme Paule Royer. M. Sauvageau est connu pour sa longue carrière de juriste, journaliste, auteur, communicateur et professeur à l’Université Laval. Il est l’un des pionniers de l’enseignement du journalisme au Québec. Mme Royer est une artiste, musicienne, céramiste, spécialiste de l’art floral et de l’art calligraphique oriental. Certaines de ses œuvres illustrent les recueils de son frère, l’écrivain et poète Jean Royer. Florian Sauvageau et Paule Royer ont habité Sainte-Pétronille pendant plus de 40 ans. Leur déménagement récent les a obligés à liquider une part importante de leur bibliothèque et ils ont souhaité en faire profiter toute la communauté. La bibliothèque La Ressource, de Sainte-Pétronille, a ainsi enrichi ses collections de nombreux ouvrages documentaires et de romans. Il restait cependant plusieurs centaines de livres qui ont fait l’objet d’une vente populaire au profit de la bibliothèque. On y trouvait de la littérature québécoise et française, des biographies, des mémoires, des essais en politique et en communication, des études littéraires, des livres d’art et d’histoire canadienne, des livres pratiques, des albums, etc.

M. Sauvageau et Mme Royer étaient présents à l’ouverture de la journée et heureux du succès de la vente. Ils ont été salués par le maire de la municipalité, M. Harold Noël, qui les a remerciés pour ce geste de générosité qui contribue à la diffusion de la culture et à l’enrichissement de notre bibliothèque. On devine sans peine la charge émotive que représente l’abandon d’une bibliothèque personnelle ou familiale dont chaque titre rappelle une époque, un moment d’action, parfois un grand débat public et dont les dédicaces témoignent d’autant de rencontres, d’amitiés, de contacts avec des collègues ou des étudiants. Mais par-delà les livres eux-mêmes, c’est le souvenir des lectures qui nous accompagnent et qui, selon le mot de Marcel Proust, laissent en nous l’image des lieux et des jours où nous les avons faites.

C’est donc avec gratitude que le village de Sainte-Pétronille remercie M. Sauvageau et Mme Royer pour leur contribution à la vie de notre communauté ainsi que pour le don de leurs livres qui continueront à vivre parmi nous et pour la suite du monde.

Gilles Gallichan
Collaboration spéciale


Partager.

A propos de l'auteur

Collaborateur

Cet article a été écrit par un collaborateur. Autour de l'île tient à remercier tout ceux et celles qui contribuent par leur écrits au dynamisme du journal et de son site Internet.

Laissez une réponse