L’Accorderie de Québec à l’île d’Orléans

0

 

Le 16 octobre dernier, à la salle communautaire de Saint-Laurent, s’est tenu une séance d’information concernant la venue de l’Accorderie de Québec à l’île d’Orléans. Émilie B. Breton, stagiaire à l’Accorderie de Québec, André Wyszinski, initiateur du projet pour l’île, Sophie Grignon et Sylvain Delisle, tous trois accordeurs, ont présenté l’historique, le fonctionnement et les types de service qu’on y retrouve.

Il y a quatorze accorderies dans la province, mais celle de Québec, la première à voir le jour, a été fondée en 2002 par la Caisse d’économie solidaire Desjardins et la Fondation Saint-Roch pour devenir, en 2011, une coopérative de solidarité. Aujourd’hui, elle compte 750 membres. Elle s’appuie sur des valeurs d’égalité, d’entraide et de reconnaissance des habiletés de chacun et lutte contre la précarité, la pauvreté et l’exclusion sociale.

Mais qu’est-ce qu’une accorderie?

C’est un système d’échange de services entre les membres inscrits, ce qui permet à un accordeur de combler un besoin en ayant recours aux services d’un autre accordeur. L’organisme favorise le rapprochement entre les gens d’âge, de sexe, de culture et de classe sociale différents, encourageant ainsi la mixité des membres de la communauté. Trois types de services sont offerts: l’échange de services, le groupement d’achat et le crédit solidaire.

Comment est-ce que ça fonctionne? 

En premier lieu, la personne doit s’inscrire à la Coopérative de solidarité et payer la somme de 10$ en frais d’adhésion; elle reçoit alors 15 heures de temps dans son compte. Elle signifie ses compétences, ses habiletés, et le ou les services qu’elle rend disponibles aux autres membres. Chaque service rendu est comptabilisé en temps: une heure de service rendu équivaut à une heure de temps reçu. Aucun service n’est payé en argent, seul le matériel requis l’est. Par exemple, si j’ai besoin qu’on me cuisine un repas, je débourserai pour la nourriture, mais pas pour le temps consacré à sa préparation. Chaque accordeur possède donc un compte temps où sont inscrites les heures reçues et données. Une panoplie de services sont offerts, tels du dépannage informatique, du transport, du gardiennage, de l’aide au déménagement; presque tout ce que vous pouvez imaginer se retrouve dans le bottin de services des accordeurs.

Si vous désirez vous inscrire comme membre de l’Accorderie de l’île d’Orléans et joindre cet organisme de solidarité, vous pouvez le faire en vous présentant au comptoir de la bibliothèque David-Gosselin, au 6822, chemin Royal, à Saint-Laurent, le mardi et le jeudi de 19 h à 20 h 45, le mercredi de 14 h à 16 h et le samedi de 9 h 30 à 11 h 30, soit les heures d’ouverture de la bibliothèque. Un accordeur vous y accueillera et vous donnera toutes les informations dont vous aurez besoin. Deux autres séances d’information se tiendront également pour toute la population de l’île à la salle communautaire de Saint-Laurent le 9 décembre à 10 h.


Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse