Emploi d’été Canada 2018

0

Embauchez des jeunes talentueux par l’intermédiaire du programme Emplois d’été Canada

Du 19 décembre 2017 au 2 février 2018, les employeurs partout au pays peuvent présenter une demande de financement au programme 2018 d’Emplois d’été Canada. Le programme crée des occasions d’emploi d’été à l’intention d’étudiants âgés de 15 à 30 ans.

Les petites entreprises comptant 50 employés ou moins ainsi que les employeurs du secteur public peuvent recevoir une subvention allant jusqu’à 50 % du salaire horaire minimum. Les organismes sans but lucratif peuvent recevoir jusqu’à 100 % du salaire horaire minimum.

Dans Beauport – Côte-de-Beaupré – Île d’Orléans – Charlevoix, le programme appuie les priorités locales, qui touchent le secteur récréotouristique, l’agriculture, les OSBNL, le développement durable et l’environnement, mais tous les employeurs admissibles peuvent faire une demande.

Un emploi d’été est un moyen important pour les jeunes d’acquérir le genre d’expérience de travail précieuse que les employeurs recherchent chez les candidats. Un tel emploi leur permet aux jeunes de gagner de l’argent pour la prochaine année scolaire. Cet été, les employeurs admissibles peuvent embaucher un étudiant avec l’aide du gouvernement du Canada.

Le processus de demande est simple. Les employeurs peuvent soumettre leur demande en ligne du 19 décembre 2017 au 2 février 2018.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le programme Emplois d’été Canada, y compris les critères d’admissibilité et le Guide du demandeur, visitez le Canada.ca/Emplois-ete-Canada ou visitez un bureau de Service Canada, ou composez le 1 800-935-5555.

Source : Yvan Rancourt
Responsable des communications
Bureau de Sylvie Boucher
Députée fédérale de Beauport – Côte-de-Beaupré – Île d’Orléans – Charlevoix


Partager.

A propos de l'auteur

Collaborateur

Cet article a été écrit par un collaborateur. Autour de l'île tient à remercier tout ceux et celles qui contribuent par leur écrits au dynamisme du journal et de son site Internet.

Laissez une réponse