Chronique littéraire – Février 2018

0

Chez Gigi, tome 2 – Tout pour le rock’n roll

De Rosette Laberge, publié aux éditions Druide, ce roman présente la suite des aventures de Béa, Laurence, Thomas et tous les autres captivants personnages que les lecteurs ont pu voir évoluer dans le tome 1 − Le petit restaurant du coin (Druide, 2017). Après le départ prématuré de madame Gigi, de grands changements sont au rendez-vous pour la bande d’amis et leurs familles et pour le rock’n roll, plus présent que jamais! Puisque la vie doit continuer, Rita et Roger prennent le restaurant en charge alors que Jeannine, la sœur de Rita, se sentant lésée par le testament de leur mère, rue dans les brancards. Béa et Laurence s’en donnent à cœur joie avec leur école de danse et les concours de rock’n roll auxquels elles participent. Tandis que le couple de Béa et Thomas connaît des hauts et des bas, Laurence continue de son côté à chercher le prince charmant avec beaucoup d’impatience. C’est sans compter l’invitation qu’a reçue Béa de participer à un prestigieux concours de danse à New York, ce qui apportera son lot de défis et de surprises, et où Laurence dévoilera une face cachée d’elle-même. Avec beaucoup de vivacité, Rosette Laberge raconte une histoire divertissante qui plaira aux lecteurs dans l’ambiance survoltée du rock’n roll et d’une époque en pleine effervescence.

Moustache

Roman de Pierre Gagnon, publié aux éditions Druide, Moustache raconte l’histoire touchante d’une mère parmi tant d’autres et de son fils et de l’amour qu’a ce dernier pour celle qui lui a donné le jour. Une mère qui est loin d’être une héroïne mais qui, au fil du récit, nous apparaît attachante. Si l’histoire peut paraître banale à première vue, on y décèle, entre les lignes, tous les liens complexes de la filiation grâce à l’écriture empreinte de finesse et de fragilité, juste et concise, de l’auteur. Le livre est rehaussé des superbes illustrations de Ninon Pelletier. Moustache est une ode aux mères de ce monde vivant souvent dans l’ombre des existences apparemment dépourvues d’éclat mais dont la beauté se dévoile sous tous les angles présentés à travers le récit introspectif du fils narrateur. C’est une histoire traversée par les différents âges de la vie. Pierre Gagnon, après des études au Conservatoire de musique de Québec, fonde le groupe Slick and the Outlags et devient compositeur de musique publicitaire et pour émissions. En 2002, victime d’un cancer, il raconte cette épreuve dans 5-FU, remportant un succès critique et public immédiat. Il a également publié C’est la faute à Bono, Je veux cette guitare et Mon vieux et moi, dont plus de 20 000 exemplaires ont été vendus en France.

Chichen, mère des jaguars

De Lucie Dufresne, publié aux éditions Québec Amérique, voici un roman des plus originaux débutant le 15 janvier 890, dans le nord de la péninsule du Yucatan, bien avant l’arrivée des Européens. Il met en scène une femme, Manik, coincée dans un désastreux mariage arrangé avec un riche commerçant étranger et qui défie les conventions de son époque. Au milieu de la tourmente, car elle doit veiller à la protection de sa famille que chacun tente de s’approprier à des fins politiques, celle qui ne rêvait que d’exercer ses talents de peintre doit s’armer de courage. Lucie Dufresne donne vie à la civilisation maya avec une histoire qui se déroule dans le décor magnifique et riche du Yucatan, avec ses jungles et ses bords de mer. Avec des guerres fratricides en toile de fond, l’histoire de Manik en est une de mère, d’amoureuse et de femme. Des cartes originales permettent de tracer les parallèles entre les lieux anciens où se déroule l’action et les villes bien connues d’aujourd’hui. De plus, un lexique de termes mayas complète le portrait de cette civilisation passionnante au destin tragique dont on ne se lasse pas de découvrir les secrets. Un roman passionnant pour découvrir la civilisation maya d’une manière particulière.


Partager.

A propos de l'auteur

Laissez une réponse