Émilie Foster, candidate de la Coalition avenir Québec

0

Issue d’une famille enracinée dans la région de Charlevoix depuis huit générations et détentrice d’un doctorat en communication publique, Émilie Foster a été conseillère politique au cabinet de François Legault, à l’Assemblée nationale. De plus, elle détient une maîtrise en science politique à l’Université Laval et un baccalauréat en administration des affaires de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).

De 2014 à 2017, elle a occupé le poste de conseillère politique de l’aile parlementaire caquiste à l’Assemblée nationale où elle a notamment été partie prenante dans l’élaboration des positions du parti en éducation.

Émilie Foster fut aussi chargée de cours à l’Université Laval pendant plusieurs années; elle y a enseigné la communication politique et les techniques de sondage. Elle a également coordonné les activités du Groupe de recherche en communication politique (GRCP) et du réseau Marketing politique Canada. Elle compte plusieurs publications dans des ouvrages collectifs nationaux et internationaux, dont Handbook of Political Marketing et Political Marketing in Canada.

Q.1 − Le pont de l’île est maintenant en fin de vie. Parallèlement, il y a présentement un débat d’idées quant au projet d’un 3e lien reliant Québec et Lévis. Quels sont vos échéanciers et objectifs en matière de mobilité pour l’île d’Orléans?

En 2015, le ministre des Transports, Robert Poëti, a annoncé la construction d’un pont neuf à l’île d’Orléans que pourront emprunter les automobilistes d’ici°2024. Depuis, le projet a été reporté sans aucune explication alors que l’on sait que le pont de l’île d’Orléans doit être refait au cours des prochaines années. La CAQ demanderait au bureau d’étude du 3e°lien d’envisager la possibilité de combiner la construction du nouveau pont avec le nouveau lien interrives. Évidemment, la CAQ choisira le scénario le plus avantageux selon les coûts et les bénéfices en tenant compte des intérêts des résidents de l’île d’Orléans.

Q.2 − Quelle est votre position concernant le site patrimonial qu’est l’île d’Orléans et sa gestion en lien avec le plan de conservation du ministère de la Culture et des Communications?

Nous allons respecter le plan de conservation du site patrimonial de l’île d’Orléans ainsi que le renouvellement du programme d’aide à la restauration patrimoniale. Nous souhaitons cependant un assouplissement dans la mise en œuvre du plan.

Q.3 − Lequel de vos engagements aura le plus grand impact sur la vie des gens de l’île d’Orléans?

Le soutien à l’agrotourisme et la mise sur pied d’un fonds agricole d’au moins 50M$ par année sont mes engagements qui auront le plus d’impact sur la vie des gens de l’île. L’agrotourisme est particulièrement développé sur l’île d’Orléans. Nos artisans agricoles et leurs produits gourmands rayonnent partout sur la planète. Je serais fière de participer à la croissance de ce secteur qui est vital pour l’économie régionale.


Partager.

A propos de l'auteur

Sylvain Delisle

Concepteur et administrateur du site web depuis sa création, Sylvain est devenu rédacteur en chef en juillet 2014

Laissez une réponse