Auteur: Collaborateur

Collaborateur

Cet article a été écrit par un collaborateur. Autour de l'île tient à remercier tout ceux et celles qui contribuent par leur écrits au dynamisme du journal et de son site Internet.

Opinions
0

Imaginez un seul instant un million de litres de pétrole sale déversés dans le fleuve Saint-Laurent, entre Saint-Augustin et Saint-Nicolas, par exemple. La fuite se serait produite à 20 ou 30 mètres sous la surface, vers le milieu du fleuve. Imaginez que l’événement soit survenu au mois de janvier et qu’il n’ait été détecté que par hasard, deux semaines plus tard. Imaginez toutes ces années où l’île d’Orléans serait par la suite souillée de marées noires.