Navigation sur: Chroniques

Chroniques
0

N’est-il pas étrange de réagir à une barbarie que l’on dénonce par une barbarie que l’on travestit en droit de se défendre. Il ne faut pas se faire d’illusions. La déclaration de guerre du président français à la suite des attaques terroristes de novembre dernier à Paris et les bombardements de l’aviation française qui se sont ajoutés à ceux de la coalition occidentale en Syrie et en Irak ne sont qu’un pas de plus dans une escalade guerrière dont on ne voit pas la fin; et qui va faire encore une fois beaucoup plus de victimes civiles que tous les attentats réunis. Sans compter cette autre victime collatérale: la liberté au nom de laquelle, paradoxalement, on mène cette campagne militaire.

Chroniques
0

En campagne électorale, Justin Trudeau annonçait son intention de légaliser la possession et la consommation de marijuana tout en règlementant sa vente. Situation qui, si elle se réalisait, serait bien différente de l’utilisation de cette substance à des fins médicales, actuellement permise – mais strictement encadrée – au Canada[ii].

Chroniques
0

Au Canada, plus de 50% des heures de bénévolat sont effectuées par 10% des bénévoles. Cette minorité de bénévoles cumule les implications, additionne les heures et est garante de nombreux services à la grandeur du pays. Le phénomène est si bien établi que ces bénévoles ont acquis leur propre acronyme et sont devenus les TLM, dits toujours les mêmes. Cet acronyme à l’origine obscure a peut-être eu une utilisation marginale à ses débuts, mais il n’est plus rare de le voir poindre ses lettres dans des publications officielles. Que ce soit dans les textes de recherches du Réseau de l’action bénévole du Québec ou dans les écrits de l’Observatoire québécois du loisir, ces trois lettres devinrent peu à peu l’abrégé d’une réalité complexe.

Chroniques
0

Les États n’en finissent plus d’ériger des murs pour endiguer, disent-ils, les flots de migrants ou de réfugiés ou encore pour empêcher le passage des terroristes à leurs frontières. Ainsi naissent partout des barrières interétatiques dans un monde «ilotisé» semblant avoir oublié la solidarité comme ciment entre les peuples. Étrange paradoxe, il faut l’admettre, dans le contexte de la mondialisation et des ententes de partenariat où, raconte-t-on, les citoyens (et les capitaux!) devraient pouvoir circuler librement.

Chroniques
0

Si nous n’avions pas lu le nom de l’auteur en première page du document, nous aurions pu croire qu’il s’agissait de celui d’un mouvement politique écologiste tant il reprend à son compte les douloureux constats dressés par nombre d’organisations sociales nationales et internationales qui, depuis des décennies, contestent ce néolibéralisme omniprésent qui fait des ravages partout sur la planète.

Chroniques
0

Dans la foulée de la chronique du mois dernier, nous continuons ici à utiliser les résultats de recherches neurologiques pour analyser certains comportements en société. Ce qui, bien entendu, doit être pris avec un grain de sel et une pincée d’humour sachant, d’une part, que les généralisations extensives sont souvent hasardeuses (et trompeuses) et, d’autre part, que les sciences neurologiques, même si elles progressent à grands pas, en particulier depuis l’avènement de l’imagerie cérébrale, restent embryonnaires face à la grande complexité du cerveau et à sa malléabilité[i].