Navigation sur: Reportages

Reportages
0

Que serait l’île sans les étals de vente de petits fruits et légumes d’été? Ils font partie de notre paysage, d’avril à novembre, en commençant par les produits de l’érable, en avril, les asperges, en mai, en s’épanouissant au temps de nos fraises en juin et en culminant avec les framboises et tous les légumes et les pommes dont nous ferons provision jusqu’en octobre, voire début novembre.

Reportages
0

Le 26 avril dernier, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Pierre Paradis, dévoilait le rapport intitulé «À l’écoute de la relève agricole − le vécu et les attentes des jeunes agriculteurs québécois», qu’il avait commandé en février 2015 à M. Jean Pronovost. Ce dernier avait d’ailleurs présidé la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire, laquelle avait produit un autre rapport − très remarqué – en 2008. Ironiquement, ce rapport fut laissé sans suite concrète puisque le milieu attend toujours une Politique agricole qui propose de véritables solutions aux problèmes actuels des agriculteurs et de la relève agricole, lesquels sont nombreux et aujourd’hui bien identifiés. Voici donc le contenu en bref du rapport Pronovost 2016 ainsi que d’autres détails importants.

Reportages
2

Le carpocapse de la pomme est un papillon dont les larves affectionnent les fruits à pépins, dont la pomme et la poire. Ces papillons apparaissent en mai dans notre région et, à la suite de l’accouplement, la femelle produit un nombre important d’œufs. La larve pénètre dans le fruit dont elle mange la chair puis se rend jusqu’au cœur de la pomme pour se nourrir des pépins, causant d’importants dommages qui rendent le fruit impropre à la consommation.

Reportages
0

Plusieurs ont salué l’Accord de Paris sur le climat en soulignant que pour une première fois un consensus s’était manifesté sur l’urgence d’agir afin de contenir le réchauffement de la planète sous les 2°C d’ici la fin du siècle.

Reportages
0

En parcourant l’île d’Orléans, on remarque dans chaque village de mignonnes petites chapelles qui font non seulement la particularité des milieux ruraux, mais aussi, sans doute, la fierté des Orléanais.

Reportages
0

Êtes-vous fatigués de faire la guerre aux mauvaises herbes qui poussent allègrement dans votre jardin? Le moment est peut-être venu de faire la paix avec l’ennemi. En effet, les herbes que nous appelons «mauvaises herbes» ne sont peut-être pas aussi mauvaises qu’on pourrait le croire.

1 2 3 5