Navigation sur: Chronique

Opinions
0

Ce titre riche d’espoir cache une pratique douteuse et soulève des carences informatiques graves. Monsieur Gagnon, comme chroniqueur, vous connaissez les dirigeants et leur goût pour la censure. Sauf erreur, vous y étiez soumis? Les dangers d’une telle pratique n’ont pu vous échapper? Alors, pourquoi avoir accepté ce pacte? Que d’injustices, d’abus, de tabous, de mal entendu et d’intercompréhensions auraient pu être évités?

Chroniques
0

N’est-il pas étrange de réagir à une barbarie que l’on dénonce par une barbarie que l’on travestit en droit de se défendre. Il ne faut pas se faire d’illusions. La déclaration de guerre du président français à la suite des attaques terroristes de novembre dernier à Paris et les bombardements de l’aviation française qui se sont ajoutés à ceux de la coalition occidentale en Syrie et en Irak ne sont qu’un pas de plus dans une escalade guerrière dont on ne voit pas la fin; et qui va faire encore une fois beaucoup plus de victimes civiles que tous les attentats réunis. Sans compter cette autre victime collatérale: la liberté au nom de laquelle, paradoxalement, on mène cette campagne militaire.