Navigation sur: marche

0

Tour historique guidé du village de Sainte-Famille. Tous les lundis de juillet et d’août, 11h…

Vie communautaire
0

Nous aurons le plaisir de participer au marché de Noël les 11, 12 et 13 novembre au centre municipal, chemin des Côtes, à Saint-Jean. Plusieurs artisans de différentes disciplines seront sur place. De notre côté, nous mettrons en vente plusieurs objets d’artisanat qui feront sûrement la joie des clients à la recherche de cadeaux pour le temps des Fêtes.

Vie communautaire
0

Durant la fin de semaine des 14 et 15 novembre, il y aura, au centre communautaire, un troisième marché de Noël auquel le cercle participera. Nos produits tissés et cuisinés seront mis en vente au profit du cercle. On vous invite chaleureusement à venir vivre l’ambiance de Noël.

Chroniques
0

On aura beau dire que la grève étudiante n’a pas décollé faute d’une large adhésion et en raison du flou des revendications, de son caractère anarchique et de certaines tactiques jugées contreproductives, il n’en reste pas moins que les étudiants ont été jusqu’ici à peu près les seuls, avec quelques groupes sociaux et environnementaux, à passer de la condamnation des politiques d’austérité à des gestes concrets de résistance dans la durée. Les grandes organisations syndicales se sont étrangement faites discrètes malgré des analyses de la situation sociale semblables en tous points.

Opinions
1

Si vous aviez parlé de ces chefs d’État qui s’offrent une virginité en venant à Paris manifester pour Charlie, j’aurais applaudi des deux mains. Je vous accorde que le titre n’est pas évident à placer. A contrario, résumer la manifestation du 11 janvier à quelques hypocrites venus faire un coup médiaticopolitique me paraît un raccourci que je ne voudrais pas laisser sans suite. Trois virgule quatre millions de personnes dans Paris, la plus grande manifestation depuis la libération de Paris. Ce n’est pas rien, quand même, et non, je ne crois pas que tous ces gens-là auraient choisi de faire défiler en tête de cortège ces dirigeants. D’ailleurs, beaucoup d’entre eux ne le savaient pas. Alors pour moi, Charlie c’est ces gens-là, pas les 12 ou 15 personnes en tête de la manifestation. Charlie, c’est un message fort lancé à tous nos hommes politiques pour leur dire: «Attention! Le cas échéant, on est capable de casser les clivages droite/gauche pour descendre dans la rue.»