Abonnez-vous à notre infolettre

Merci de votre abonnement

Something went wrong.

Visit Us On Facebook

Airmedic se pose à Saint-Jean

1

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 21 juin dernier, sur les coups de 14 h, un hélicoptère de la compagnie de sauvetage Airmedic s’est posé dans la cour arrière du Manoir Mauvide-Genest sous le regard attentif de jeunes et de moins jeunes.

L’événement de nature promotionnelle avait été organisé par la municipalité de Saint-Jean et chapeauté par la conseillère Chantale Daigle afin de proposer une alternative efficace aux transports d’urgence terrestre et aux limitations qu’on attribue à ces derniers.

Une fois le AgustaWestland 109 GrandNew posé au sol après un atterrissage parfait, la foule a pu s’approcher de l’appareil afin de prendre contact avec le personnel de bord composé de deux pilotes et d’une personne-ressource paramédicale, mais aussi afin d’observer de plus près l’engin ultramoderne et sa configuration intérieure aménagée spécifiquement pour le transport aérop

orté d’urgence.

Offrir un nouveau service d’urgence

Interrogé sur cette initiative, Jean-Claude Pouliot, maire de Saint-Jean, souhaite par cette démarche offrir à sa population un nouveau service de transport d’urgence afin de pallier les délais parfois importants du service ambulancier, particulièrement lors de la saison des pommes, de tempêtes hivernales, de travaux sur le pont ou pour tout autre motif pouvant empêcher l’ambulance d’atteindre sa destination dans des délais raisonnables.

Désirant instaurer le projet sur son territoire, la municipalité de Saint-Jean invitera prochainement sa population à une soirée d’information afin d’obtenir son aval dans le but d’aller de l’avant avec cette démarche. «La population sera consultée et rien de sera imposé aux citoyens», insiste le maire Pouliot. Si le projet est bien reçu, le service pourrait être offert dès l’automne prochain. Le mode de rémunération du service n’est pas encore définitivement déterminé à ce stade-ci. Toutefois, l’option la plus étudiée consiste en une taxation additionnelle en fonction de la valeur foncière. Ainsi, le coût annuel du service pour une résidence de 250 000$ serait d’approximativement 55$ annuellement.

Par cette initiative, le maire Pouliot ne cache pas son souhait de voir la MRC de L’Île-d’Orléans étendre ce service à l’ensemble de la population orléanaise. Les coûts seraient alors moindres pour chaque résidence, soit approximativement 33$ annuellement pour une résidence de même valeur foncière.

Les avantages du service

Lors d’une conférence de presse organisée sur le site par les organisateurs, le président et chef de la direction d’Airmedic, M. Christian Trudeau, a répondu aux questions posées par les citoyens présents. Ce dernier a notamment fait valoir la rapidité d’intervention de son service: environ 30 minutes entre l’appel d’urgence logé à la centrale d’Airmedic et l’atterrissage sur les lieux d’intervention et seulement 10 minutes pour se rendre à l’hôpital de l’Enfant-Jésus. Ce dernier a aussi insisté sur la présence à bord d’une personne-ressource paramédicale en mesure de prodiguer les premiers soins, ce que ne peuvent faire les ambulanciers. De plus, les citoyens présents ont pu comprendre que le service offert couvre le territoire desservi et non les individus; ceci rend donc le service disponible à l’ensemble des citoyens, mais aussi aux visiteurs.

Le AgustaWestland 109 GrandNew

Propulsé par deux turbomoteurs PW207G de Pratt & Whitney Canada, le GrandNew peut atteindre une vitesse de 320 km/h et se maintenir en vol avec un seul moteur. Il est équipé pour le vol aux instruments et doté d’un treuil de sauvetage. Il peut donc se déplacer de nuit comme de jour et affronter des conditions climatiques difficiles telles que la pluie, la grêle, le verglas. Cet aéronef peut même se poser dans un champ enneigé puisqu’il est équipé de skis en saison hivernale. Pour se poser, il ne nécessite qu’une surface d’atterrissage d’environ 60 pieds par 60 pieds.

Airmedic

Airmedic est une compagnie privée fondée en 2012 qui emploie plus de 100 personnes. Elle possède à ce jour plus de 130 entreprises certifiées Airmedic et 76 000 membres. Ses services couvrent tout le territoire québécois à partir des cinq bases où sont répartis les avions et hélicoptères de la compagnie. La base de Québec est située à l’aéroport Jean-Lesage. Depuis sa création, Airmedic a effectué 850 interventions, dont 590, au cours des douze derniers mois.

Pour toute information complémentaire sur les services d’Airmedic: www.airmedic.net


Partager.

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Ping de retour 163 signataires au registre de Saint-Jean | Autour de l'île - Le journal de l'île d'Orléans

Laissez une réponse